Paroisse Notre Dame de l'Assomption
Ham


MERCREDI 11 OCTOBRE Bonjour!

Saint Jean XXIII! Anniversaire de l’annonce du concile Vatican II.

Vous vous inquiétez de moi? Très fatigué après deux nuits assis en autobus durant deux fois 14 heures et en cinq jours! Et avec une bonne bronchite, punition de mon esprit d’indépendance, car les brancardiers m’avaient proposé une couverture que j’ai refusée! MAIS JE REVIENS DU PARADIS!

Lourdes, vous connaissez, mais le pèlerinage du Rosaire, probablement non!

On m’avait toujours dit que c’était le plus beau et c’est vrai! Le bas-relief au-dessus de l’entrée de la Basilique du Rosaire représente Marie et Jésus confier à saint Dominique une mission! Nos frères dominicains ont largement été fidèles à ce charisme fondateur!

Ne manquez jamais votre participation au pèlerinage diocésain! Il nous aide à prendre conscience qu’en diocèse nous sommes en église, et la présence d’autres diocèses internationaux que nous sommes en Eglise!

Mais, au moins une fois dans votre vie, faites aussi celui du rosaire! Il vous aidera à réaliser concrètement que l’Eglise, Corps du christ, est véritablement ce corps qu’en n’étant pas seulement hiérarchique (tout corps a besoin d’une tête et d’un squelette) mais aussi charismatique! J’ai rarement trouvé et vécu une telle joie, une telle ferveur, une telle unanimité!

Mais de plus, MOI, j’étais là, en malade (vieillesse) avec les malades! Alors là, ce fut le clou, vraiment le paradis! Je ne sais pas si un jour je verrai Dieu face à face! Je le crois dans l’obscurité de la Foi, et je l’espère!

Mais je vous assure que, à travers le dévouement, la délicatesse, la présence permanente, respectueuse, joviale, continue d’une foule de bénévoles, de brancardiers, infirmiers, soignantes, civiles ou religieuses, jeunes et adultes, j’ai vraiment vu Dieu face à face, j’ai vu, j’ai rencontré l’AMOUR! Et ne me resterait que cette vision, l’éternité ne sera autrement!

Merci à Tous!

écrit par René Fromont

SAMEDI 30 SEPTEMBRE Bonjour!

En ce dernier jour de septembre, et avant de partir pour Lourdes, je tiens à signaler à tous que vous pourrez suivre sur KTO! Les personnes qui ne reçoivent pas KTO sur leur télé peuvent le recevoir sur leur ordinateur! Et sur l’ordinateur, vous pourrez le revoir dès le lendemain, en vidéo, sur YouTube:
  • Sur KTO mercredi 4 à 22 heures 10
  • Jeudi 5 à 22 heures 10
  • Vendredi 6 à 22 heures 20
  • Samedi je ne sais encore
  • Dimanche 8 sur la 2 le Jour du Seigneur sera totalement consacré à ce pèlerinage du Rosaire!
Soyons unis surtout par la prière! Nous vous porterons tous dans notre coeur! Et je sais que ce sera réciproque! Merci!

De Ham nous serons trois, deux pélerines valides et moi avec les malades, vu mes difficultés de marcher et de rester debout! Notre dame du très saint Rosaire priez pour nous!

écrit par René Fromont

VENDREDI 29 SEPTEMBRE Bonjour!

Hier, pour exprimer la puissance et le mérite de la foi des premiers disciples de Jésus, j’en suis venu à dire une grosse bêtise: qu’en un homme ordinaire et apparemment illettré à leurs yeux, ils avaient su reconnaitre le Messie, l’envoyé de Dieu!

Cette erreur aurait pu être une vérité aujourd’hui! Beaucoup d’enfants, les yeux brûlés par les images de la télé et de leur portable, ne savent peut-être plus lire ni écrire! Mais comme me l’a fait remarquer le Père Jean Paul Bouvier, curé de Nesle et administrateur d’Athies-Monchy, être illettré était impossible pour Jésus! Non pas parce qu’il était la Parole vivante de Dieu faite chair mais déjà parce qu’en Israël, même les plus pauvres des pauvres, tous, dès le plus jeune âge se nourrissaient de la Bible, de la sainte Ecriture, de l’Ancien Testament et priaient, chantaient avec les psaumes!

Personne ne connaissait les Ecritures saintes autant que Marie et Joseph. Et l’épisode de Jésus enfant au milieu des docteurs de la loi dans le temple nous prouve de par la stupéfiante connaissance de la Loi par cet enfant que Jésus, ainsi que toute personne juive était infiniment loin d’être cet illettré auquel je faisais hier allusion!

Malgré mon âge et son handicap, avec mes vielles jambes, je danserai de joie et bondirai d’allégresse s’il arrivait que le dimanche des familles entre l’évangile et l’Homélie de mon curé, un jeune de 12 ans ait l’audace, affrontant le respect dû à la liturgie, de venir au micro témoigner, fièrement, librement, sans papier, de ce qu’il vit concrètement dans sa classe de ce qu’il vient d’entendre proclamer de la Parole Divine!

Si aujourd’hui, trop de jeunes ne savent plus lire que par images, et ne connaissent l’histoire du monde qu’à partir de la révolution française, et se demandent si Israël est en Bretagne ou dans le Pas de Calais, tout en étant capable de hurler des chants en anglais, je demande humblement pardon à tous les jeunes juifs de l’histoire d’avoir pu imaginer une minute l’existence d’un seul illettré parmi eux!

Et combien je rends grâces à mes instituteurs du primaire à Denain, rue du couvent, monsieur Wasse et messieurs Jean et Henri Bouillaud, qui ne passaient pas une semaine sans nous faire savourer l’une ou l’autre des belles histoires de l’Ancien Testament! Le nouveau testament était réservé pour la catéchèse paroissiale!

écrit par René Fromont

JEUDI 28 SEPTEMBRE Bonjour!

Le Roi Hérode, apprenant par sa police les rassemblements autour de Jésus, s’interroge: « Qui est cet homme? »

Aujourd’hui, des rassemblements nombreux également dans la vie de l’Eglise! Certes, les lecteurs de la Croix et des revues chrétiennes, les spectateurs de KTO et les auditeurs des radios chrétiennes sont au courant mais on n’a pas l’impression qu’ils fassent poser question à la foule des contemporains!

Chacun est enfermé dans ses préoccupations majeures! Les uns c’est la religion d’un sport et attendent impatiemment les informations du dimanche soir où le sport a la priorité! D’autres seront à l’affut de la Mode et des expositions des grands magasins, d’autres encore feront taire tout le monde au moment des infos politiques, sans oublier les attentifs aux résultats de la Bourse, etc.! La religion de Jésus? Ah si, le pape François a le coup pour intéresser pas mal de monde!

Et nous ne sommes pas prêt d’y changer quelque chose? Ah si, mais à la condition?

D’un peu d’esprit de pénitence offerte, de prière consciente et amoureuse, de volonté de vivre en équipes, de se mettre avec esprit d’abandon sous le souffle de l’ESPRIT SAINT, de le laisser faire et d’oser sortir de chez nous pour rejoindre tous nos frères dans une participation au mystère de l’incarnation de Jésus qui a voulu être présent participant à tout ce qui fait la vie des hommes sauf le péché!

Et pourtant il n’était aux yeux de ses contemporains « qu’un pauvre ouvrier menuisier, probablement illettré, de Nazareth d’où il ne peut rien sortir de bon! »

Mais la sagesse de ses paroles, la puissance et le réalisme, l’authenticité de son amour, ont su marquer les gens et faire découvrir qu’il était l’ AMOUR infini, c’est à dire DIEU!

écrit par René Fromont

MERCREDI 27 SEPTEMBRE Bonjour!

Dans la préparation à ma participation au pèlerinage du Rosaire 2017 à Lourdes, Mrg Dominique Letourneau de l’Opus Dei, qui lors de la béatification de St Josemaria Escriva m’a initié à l’association des prêtres séculiers, amis de l’oeuvre, se renseigne auprès de moi sur la piété mariale dans la Somme! Coïncidence, hasard, inspiration divine???

En tous les cas, cette correspondance réveille ma mémoire! Et de me souvenir de mes dix années de pasteur, 1955 à 1965 à Monchy Lagache!

à gauche intérieur de l’entrée latérale de l’église, une statuette en plâtre, rappelle l’existence ancienne d’une chapelle sur un coteau traversé par le chemin de Lanchy: Notre Dame des VIGNES!

Effectivement il y avait jadis de la vigne, partout en France, même à Monchy! Le nom même du village laisse entendre monastère, moine, lieu de prière! Il fallait vivre, manger et boire, mais surtout du vin pour la Messe!

Lors de mon séjour comme serviteur de ce qui était alors une paroisse de nombreuses équipes existaient de personnes actives dans l’action catholique et principalement au CMR! Soit avec moi comme aumônier, soit avec les abbés Ysébe et Huglo de Ham! Une équipe grande culture, une autre fermes moyennes, une équipe cadres, contremaitres, une équipe artisans-commerçants, et surtout une équipe ouvriers agricoles animée par Pierre et Rolande Commont!

Comme nous étions dans la période du centenaire des apparitions de Lourdes, cette équipe décida, d’accord avec la commune et la municipalité, de refaire quelque chose à la place de la chapelle des vignes! Une statue, en similitude de celle de la médaille miraculeuse de la rue du Bac à Paris, fut achetée! Le talus taillé, cimenté, transformé en escalier et, en haut, sur une colonne, la Vierge!

Cet oratoire devint le lieu de rendez-vous des processions du 15 Aout! Inauguré solennellement, fleuri, appel à la prière!

Ayant quitté Monchy en 65 pour Friville-escarbotin, je n’étais pas retourné à cet oratoire! Au cours d’une sortie promenade avec une personne dans l’amitié, je lui ai proposé (c’était avant le 15 aout) d’aller voir cet oratoire! Il était un peu négligé, besoin d’un jet d’eau et de fleurs. Mon accompagnatrice proposa elle-même un arrêt de prière et un peu de chapelet! Il serait bien que la commune ou la paroisse construite en face, de l’autre côté du chemin, une sorte d’abribus, comme pour les ramassages scolaires, afin qu’à l’abri de la pluie et assis, les personnes dévotes ou les pèlerins puissent venir s’y assoir, comme à Banneux devant la source et réciter un chapelet pour la paix!

Des documents de 1757 mentionnent déjà l’existence de la chapelle qui fut détruite par les différentes guerres! Qu’elle devienne un lieu de paix!

écrit par René Fromont



RECTIFICATION

à Monchy Lagache, la statue remplaçant l’ancienne chapelle de notre dame des vignes n’est pas une copie de la médaille miraculeuse. Mais la VIERGE à l’ENFANT

Excuses René Fromont

MARDI 26 SEPTEMBRE Bonjour!

Saint Antoine Daveluy! Nous l’avons fêté avec l’église Universelle, joint aux autres martyrs de Corée! Originaire du diocèse, Amiens le célèbre plus spécialement aujourd’hui! Que sa prière et son exemple nous aide tout au long du synode!

Dans huit jours, je serai à Lourdes avec les malades du pèlerinage du Rosaire! Vous ne recevrez plus ces messages! Je n’enverrai aucune carte postale! Je n’en aurai ni le temps ni les moyens, car vous êtes trop nombreux! Mais je penserai très fort à vous! Priez pour moi, pour le diocèse, pour le synode, pour la paix, la paix sociale, la paix mondiale!

Nous méditerons et essayerons de vivre au maximum le Magnificat, l’action de grâces!

Le Seigneur fit pour nous des merveilles!

Suivez ce pèlerinage, le dernier de l’année et le plus grand. Sur KTO, Antenne 2, le jour du Seigneur, et les revues de la presse chrétienne!

Bisous à tous!

écrit par René Fromont

LUNDI 25 SEPTEMBRE Bonjour!

Fête de St Firmin dont nous avons célébré hier la solennité en la cathédrale d’Amiens! Venu de Pampelune, il évangélisa la Picardie où il mourut martyr! (Mes neveux du Gers m’ont particulièrement ému en me signalant que la chorale de leur mariage récent venait de Pampelune).

Le Diable n’était pas content hier! Sur Télé-Picardie, il inspira les auteurs de l’émission à nous montrer les églises destinées à la destruction ou à toute autre utilisation, ne servant plus! Façon de nous faire croire que l’église était fichue, morte! Ne se rappelaient-ils pas que jadis les autos et vélos n’existaient pas et qu’il fallait beaucoup plus de bâtiments-églises proches des gens!

Aujourd’hui l’église, non seulement n’est pas fichue mais en plein renouveau! D’abord l’église ce ne sont pas des bâtiments mais le peuple vivant de tous les baptisés!

Hier, Dimanche, la cathédrale, une heure à l’avance, était remplie, comble, plus de 2500 fidèles venus fêtes saint Firmin! Mais surtout entrer dans le synode diocésain, au cours duquel les baptisés et leur évêque, ayant redit vigoureusement OUI à JESUS sous la lumière, la force, le Souffle de l’Esprit Saint, vont demander au Père comment s’organiser et vivre pour être de meilleurs témoins de l’évangile et de la Résurrection!

Non l’église n’est pas morte: elle n’a jamais été aussi vivante en vérité! Nullement inféodée à qui que ce soit elle ne s’est jamais sentie aussi libre pour vivre l’Amour infini du Père pour toutes les personnes existantes au monde et dans l’univers!

La preuve en est que les chrétiens absents hier de la cathédrale ne l’étaient pas par égoïsme ou indifférence mais par amour, volonté, d’être présents activement dans les activités organisées par différentes associations qui oeuvrent pour que leurs communes, leurs villages, soient vivants, pour le bien commun!

Merci Père évêque pour ce magnifique départ synodal! à chacun de s’y mettre: viens Esprit Saint!

écrit par René Fromont

DIMANCHE 24 SEPTEMBRE Bonjour!

Ouverture du Synode au Diocèse d’Amiens! Solennité de Saint Firmin, martyr, fondateur et premier évêque du Diocèse d’Amiens!

Il est samedi 23 à 17 heures! Je ne suis pas en avance! Car liturgiquement le Dimanche et les solennités commencent toujours la veille par les premières Vêpres!

Et en les récitants, en les priants, je suis saisi d’une grande émotion: je prends conscience que cette prière dite par mes lèvres et mon coeur et offerte à la Très Sainte Trinité est par-dessus tout celle de tous mes frères baptisés de tout le Diocèse et du monde entier! Elle est la prière de l’église! Elle est donc la prière du Christ!

Et en ce premier soir, je me prosterne devant toi Seigneur pour supplier ta miséricorde, ton pardon pour toutes les fois où j’ai récité l’office divin sans piété, attention, application, amour! Avec l’impatience d’avoir fini et plein de distractions!

Pardon Seigneur! Car c’était la prière de tous les pauvres, les travailleurs, les malades, infirmes, de toutes les personnes habitant ce département de la Somme!

Mon évêque m’avait confié, par le moyen de cette prière, de te présenter Seigneur tous les efforts, les peines, souffrances, angoisses, questions, joies et peines, questions, recherches de tous mes frères humains. Et il m’est arrivé parfois de le faire si mal! Pardon Seigneur! Pardon mes frères!

Donne-nous Seigneur! Donne-moi et à tous mes frères prêtres, diacres, religieux, religieuses et aussi à tous les laïcs retraités à reprendre conscience de cette mission essentielle qui nous est confiée! La prière pour l’église et au nom de l’église! Confiée aussi aux infirmes, vieillards, malades, mourants! Que ces derniers appelés sachent qu’ils seront exaucés tels que les premiers! Les premiers étant les petits enfants sur lesquels compte par-dessus tout le Seigneur Jésus!

écrit par René Fromont

SAMEDI 23 SEPTEMBRE Bonjour!

Nous voici arrivés au grand jour pour notre diocèse d’Amiens et soudain une angoisse me saisit: autour de la cathédrale, dans la cathédrale et sur le parvis, il y a beaucoup, beaucoup à marcher et des escaliers! Et je ne peux plus marcher longuement! Il me faut un fauteuil roulant et quelqu’un pour me l’amener, le pousser, le ramener! Il faut que l’on m’emmène à Amiens et qu’on m’en ramène avec le fauteuil, puis mon aube, mon étole, le repas de midi! Et à la cathédrale y a-t-il une entrée pour handicapés, où? Moi qui désirais tant être demain à la messe de 10 heures (pour être à l’heure 10 h 30) et ne pas manquer le départ du Synode!!!

0h, toi, saint Padre PIO dont c’est la fête aujourd’hui, d’une manière ou d’une autre, viens à mon secours! Viens! Je serais si malheureux de ne pas y être, à cette messe et journée de la saint Firmin, fondateur et premier Evêque de notre diocèse, de notre famille chrétienne!

Jésus, toi qui as dit: « Demandez et vous recevrez » , exauce la prière de tous ceux qui désirent et que tu désires voir demain autour de notre Evêque et Père d’aujourd’hui!

écrit par René Fromont

VENDREDI 22 SEPTEMBRE Bonjour!

C’est la saint Maurice! Qui ne connait pas Maurice? Nous lui souhaitons une bonne fête! Il a connu, comme André et moi-même, de 39 à 49, les années de guerre et d’austérité au séminaire une alimentation limitée, simple, accompagnée d’un climat spirituel monacal! C’est probablement l’une des raisons de notre relative bonne santé!

Le contexte dans lequel nous vivons a son importance! Aujourd’hui, hélas, la plupart vivent dans un climat païen, sans Dieu, déchristianisé! Et si l’on veut tenir et vivre il faut s’organiser! Il est indispensable de vivre en équipes, ou tout au moins de faire effort de se retrouver souvent pour ranimer la flamme, ne pas s’isoler!

Mais il faut aussi faire des choix dans notre budget:
  • Savoir préférer, par exemple, un pèlerinage, une retraite spirituelle à une soi-disant cure qui nous plonge dans une mondanité païenne! Il faut savoir choisir cette cure!
  • Il est important de savoir se priver de telle dépense non indispensable pour pouvoir recevoir KTO sur sa Télé!
  • Faire l’effort de s’abonner à une revue, un hebdomadaire enrichissant spirituellement! Ils sont nombreux: Famille Chrétienne, la Vie Catholique, le Pèlerin, Chrétiens magazine !
  • Ne pas manquer de lire le journal paroissial!
  • Visiter les vitrines et catalogues des librairies religieuses, etc.!
  • Et tenir coûte que coute à note temps et coin de prière!
  • Et tous dimanche à la Cathédrale d’Amiens!


écrit par René Fromont

JEUDI 21 SEPTEMBRE Bonjour!

L’été se termine! Merci Seigneur car on y a eu trop chaud! Puissent se terminer aussi ces cyclones et tremblements de terre! La nature se révolte devant le péché de l’homme! Il faudrait d’abord que l’homme en prenne conscience, entre dans la repentance, la conversion! Que l’homme se réconcilie avec lui-même et avec Dieu! Que les hommes se réconcilient entre eux!

Jésus et notre pape François nous supplient d’aller dans les périphéries, comme il a fait quand il a appelé Matthieu!

Dès qu’une bonne volonté de la périphérie se met à suivre Jésus, immédiatement, il l’invite à sa table mais aussi tous les siens! Et le monde est changé! C’est l’évangile d’aujourd’hui!

Mais aussi ce que nous demande notre Evêque Olivier par les chemins du Synode! Que nous n’ayons pas peur de réveiller, d’appeler tous les baptisés qui ayant oublié la grâce et la puissance de leur Baptême sont clairsemés parmi tous les publicains d’aujourd’hui et de notre monde!

Ne craignez pas! N’ayons pas peur! Ils sont tous en attente! en attente! Ne laissons pas passer le car sans les aider à y monter! Ce ne serait pas de leur faute, mais de la nôtre!

Il a fait trop chaud, nous étions appesantis, à bout de forces! Mais l’air frais de l’automne vient redonner de la vigueur à nos membres, ne serait-ce que pour nous réchauffer nous-mêmes! C’est le souffle de l’Esprit de Dieu, de l’Esprit Saint!

Laissons-nous emporter, entrainer, accompagnés de tous les saints anges que nous allons bientôt fêter! Mais aussi des vrais et bons chrétiens de nos paroisses que nous avons connus et aimés et qui sont déjà dans la maison du Père.

écrit par René Fromont

MERCREDI 20 SEPTEMBRE Bonjour!

Ce matin, je suis triste car mon bréviaire, pourtant traduction française récente, est complétement déglingué à force de le dire, surtout à cette époque très active de l’année, où il fallait beaucoup circuler avec! Mais, ma peine tient surtout, que pourtant imprimé après 1978, il ne contient pas l’office spécial et personnel de tous les nombreux chrétiens qui, depuis lors, furent béatifiés ou canonisés par les saints papes successifs! Et que je dois me contenter de l’office commun pour tous!

C’est le cas ce matin pour les martyrs de Corée! 10.000 chrétiens furent cruellement martyrisés parce que témoins de leur Foi en Jésus Christ, en Corée, au 19ème siècle! Et parmi eux, André Kim et 102 prêtres et laïcs!

Mais aussi Mgr Antoine Daveluy, originaire d’Amiens, qui dès son ordination fut nommé vicaire à Roye puis partit comme missionnaire et évêque en Corée!

C’est pourquoi il est spécialement vénéré à Roye et dans le diocèse! Grâce à lui et aux autres martyrs, les évêques actuels de Corée, en réciprocité nous envoient pour réévangéliser la Picardie, de généreux et très joyeux prêtres de chez eux, à Roye, à Péronne, etc.

Combien nous devons les remercier, prier pour eux, les aider, les écouter, eux qui sont le fruit de tant de sang versé par amour et fidélité active au Christ de l’Evangile!

Quant à moi je souhaite que bientôt, une nouvelle édition paraisse du bréviaire, comportant la nouvelle traduction liturgique de la bible, peut être aussi une traduction des deuxièmes lectures parfois difficiles, mais surtout avec le propre de tous les nouveaux saints de l’Eglise actuelle, si nombreux, qu’ils prouvent que l’église est loin d’être morte, mais sans cesse en plein renouveau! ainsi que nous le verrons dimanche par l’ouverture du Synode!

écrit par René Fromont

MARDI 19 SEPTEMBRE Bonjour!

Notre Dame de la Salette! 171ème anniversaire! 1848 près de Grenoble! La Vierge pleure! Elle pleure parce que la France, l’Europe, le Monde, commence gravement à se déchristianiser! Et qu’à cause de cet abandon, et principalement l’abandon de la Messe du Dimanche et du repos dominical, de grands malheurs vont s’abattre progressivement sur le monde, la Sagesse du Créateur n’étant plus respectée sagesse qui veut le véritable bonheur de l’homme! Et l’Histoire nous a prouvé la vérité de ces prédictions et continue malheureusement de le prouver!

Satan aveugle les âmes en éblouissant les gens par les fausses lumières ou en transformant les vraies lumières en divinités à la place de la seule véritable lumière, la divine révélation! Le monde devient ignorant du vrai sens de la vie! Les enfants ne sont plus catéchisés, l’ignorance religieuse devient catastrophique!

Aujourd’hui, peut-être Marie recommence-t-elle à sourire! Sourire en apercevant, sous la Puissance de l’Esprit Saint et de la Miséricorde divine, les germes d’un renouveau, d’un renouvellement, d’un départ?! Elle voit les petits efforts des uns et des autres dans ce Synode qui se met en route! Et pas seulement dans le diocèse d’Amiens, mais dans beaucoup d’autres à tour de rôle!

Elle voit ces quelques jeunes entrant aux séminaires! Elle sait la générosité de ces prêtres missionnaires, partis de Corée, d’Afrique venus pour nous aider! Elle est heureuse de tous nos petits efforts!

Mais elle crie, crie, crie pour nous rappeler: « Ne faites rien sans la Prière, la prière et la Pénitence! Priez, priez, priez! Seul Dieu est Sauveur! »

écrit par René Fromont

LUNDI 18 SEPTEMBRE Bonjour!

Seigneur, un nouveau jour qui commence! Nous te remercions de nous le donner! Nous te l’offrons! Aide-nous à le vivre selon ta volonté, celle de ton Père, guidés par l’Esprit Saint!

Nous savons, nous croyons, qu’à chaque seconde tu viens! Tu nous l’as promis! « Je suis avec vous » « Je reviendrai! » Invisible à nos yeux, mais réellement présent car tu l’as promis et que ta parole est vérité, Tu es la Vérité, la Lumière, la Vie!

Le journal est dans la boite aux lettres, les actualités dans google ou sur France infos, nous avons peur d’aller y voir! Quels drames, catastrophes, allons-nous encore apprendre? « Ne crains pas » « Je suis là » « Sois fidèle » « Fais-moi confiance » « Mets ta main dans mon coeur » « Ne sois pas incrédule, sois croyant! »

J’ai cliqué sur Evangile au quotidien. Je découvre qu’aujourd’hui c’est la fête de sainte Richarde! Tiens, le nom de mon frère décédé, au féminin! Occasion de prier pour ma belle-soeur qui ne voit plus clair! Et pour tous les veufs, les veuves! Partageons leur peine, leur souffrance, solitude! Poursuivant mes recherches je clique sur les autres saints du jour et je suis saisi par la citation datée de nombreux saints contemporains célébrés aujourd’hui en divers lieux du monde!

Merveille! On peut devenir saint aujourd’hui dans ce monde cruel, barbare, bestial, payen? Et bien oui, oui, il suffit de ne pas chercher à faire forcément comme tout le monde de n’avoir qu’un souci, celui de lire l’Evangile, de le manger, méditer, laisser agir en nous! Vivre de Lui! Tenir bien fort la main de Jésus! lui Seul! Proclamer sans cesse notre confiance en Lui! Fortifiés par les Sacrements que jésus a laissé à son église! Aimer!

Notre Dame du monde entier, saints anges gardiens, saint Michel Archange, saint Joseph, venez à notre aide! Priez pour nous!

écrit par René Fromont

DIMANCHE 17 SEPTEMBRE Bonjour!

Certains matins, bizarre, ce n’est pas le noir le brouillard mais comme un mur! Aucune perspective prévision, comme un sommeil dont on a du mal à s’en sortir ou plutôt, une interrogation une attente! Il va se passer quelque chose, autour de soi le silence!! Au fait, quel jour sommes-nous? Malaise, pas de bruit, ce n’est pas le village qui s’éveille, les coqs qui chantent, les volets s’ouvrent, le bruit des douches, l’eau qui coule, les gens font leur toilette, ils se préparent tous à aller à la messe, les ménagères, le petit déjeuner, la vie s’éveille, une vraie communauté heureuse de se retrouver ensemble, c’est dimanche, le jour du Seigneur de la lumière de la joie!

Ici, pas du tout! Chacun a déjà décidé de sa destination, dispersion individualisme collectif! Chacun son affaire sa préoccupation! Que c’est triste la ville anonyme! Heureuses les communes dont le clocher situé au centre du village, les cloches sonnant à toute volée rassemblent du monde pour chanter à plein coeur, du plus petit enfant jusqu’au vieux sur son fauteuil roulant, les louanges de Celui qui a pensé l’Univers!

Hélas, malheureux que vous êtes qui abandonnez la rencontre joyeuse et fraternelle de l’eucharistie dominicale pour courir vers tous les faux-dieux de la consommation et de l’ennui! les prophètes de la bible, les messages de l’évangile et, encore aujourd’hui, la vierge marie dans les messages de ses multiples apparitions nous ont suffisamment avertis!

Quand nous poserons nous la question du POURQUOI de tous les malheurs et drames chaque jour rapporté par les informations les nouvelles les actualités???

écrit par René Fromont

SAMEDI 16 SEPTEMBRE Bonjour!

Dans 15 jours, le SYNODE! Beaucoup se demandent ce que ça veut dire. Alors ils cherchent sur internet et hélas!!! Ils trouvent: assemblée d’ecclésiastique!!!!!!???????

Ne vous laissez pas prendre à ce piège! Faites attention et vous verrez « SYNODE AMIENS » et « SYNODE SOMME » C’est, bien sûr, là qu’il faut cliquer!

Il s’agit de tous les baptisés de la Somme! Je ne dis pas ceux qui vont à la messe, ceux qui vont à l’église. Mais TOUS LES BAPTISES! C’est à dire, dans la Somme, presque tout le monde! Et quelqu’un qui n’est pas baptisé mais qui désire l’être ou s’y prépare fait aussi partie des invités, et même à plus forte raison!

Alors, tous, mettons nous en route! Invitons nos amis, nos voisins, nos rencontres, nos relations! D’abord en nous mettant nous-mêmes en route! Sortons de notre sommeil! Tous en route! Il est si facile de trouver des excuses! Le Diable, le menteur est très adroit pour nous en trouver! La famille chrétienne se doit d’être missionnaire!! Ou bien elle est scandale! Contre témoignage!

L’église, ceux sont tous les Baptisés! Les ecclésiastiques ne sont que des serviteurs! Les synodes existent depuis l’évangile mais trop oubliée! Le Concile les a remis en route, en vigueur, en nécessité vitale pour l’église, l’évangélisation, la réussite de l’humanité!

Alors, le 24, tous en route! Et les malades, paralysés, vieillards, handicapés, … avec foi et lumière, par la prière et l’attention, les questionnements portés!

écrit par René Fromont

VENDREDI 15 SEPTEMBRE Bonjour!

Célébrons avec ferveur le jour où Jésus, du haut de sa Croix, à l’instant même où il offrait pour nous son Sacrifice faisant de chacun de nous des fils de Dieu. Il nous donna sa mère pour être notre mère! Et ce don d’amour infini en vivant en même temps la souffrance la plus affreuse, la plus inouïe! A la seconde même où dans les coeurs de Jésus et de Marie nous aurions pu imaginer à notre égard les pires sentiments de haine, de révolte, de vengeance, vu que c’était à cause de nos péchés qu’ils en étaient là… NON au contraire, l’offrande totale dans l’obéissance au Père pour qu’il n’y ait plus dans le profond de sa miséricorde aucune trace de nos fautes mais l’éblouissement d’un amour voulant nous associer à la Vie Trinitaire!

Nous n’aurons jamais assez de toute l’éternité pour rendre grâces à Jésus et à sa Mère! Et déjà efforçons nous, dans l’accueil de la grâce divine, de reprendre sans cesse conscience de cet amour dans lequel nous sommes aimés! C’est pour ainsi dire l’oeil du cyclone qui devrait nous emporter dans la puissance de détruire toute paresse, égoïsme, orgueil, jalousie, indifférence, avarice, et dans la pauvreté de nous-même retrouvée nous laisser transformer en serviteur rayonnant de joie, de bonheur, de lumière!

Viens Esprit Saint! Purifie-nous, sanctifie-nous! Donne à chacun de se savoir responsable et non juge et accusateur! Aide nous à savoir faire et vivre notre mea culpa! Donne-nous, avec nos propres charismes, de savoir entrer dans l’effort commun pour rebâtir le monde, celui que tu veux, que tu as voulu de toute éternité, avec sagesse, amour! Amour pour tous, toutes tes créatures, depuis le plus riche des Archanges jusqu’à la plus misérable des limaces qui rampent sur le sol. Pour qu’au centre resplendisse de bonheur, de gloire, de sainteté l’homme! Oui l’Homme Jésus, l’homme Dieu, récapitulant en Lui toute l’Humanité, pour ta Gloire, o père!

écrit par René Fromont

JEUDI 14 SEPTEMBRE Bonjour!

Demain seront célébrées les funérailles de Mrg René Laurentin! J’ai cherché à vous transmettre les photos sur lesquelles je suis à ses côtés à Damas dans la maison de Soufanieh! Je n’ai pas réussi! Et mon professeur Philippe qui m’est toujours venu en aide dans les cas difficiles est pour l’instant inaccessible!

Mais j’ai trouvé mieux! En cherchant avec mes amis Dumont de Bourseville! Vous vous mettez sur Google! Vous inscrivez « Chrétiens magazine: Notre Dame de Soufanieh par René Laurentin »! Vous cliquez et déroulez l’article jusqu’à l’instant immédiat où vous vous trouvez devant la photo de l’abbé! Vous cliquez sur cette photo et vous n’avez plus qu’à écouter ses réponses! Il parle justement du pèlerinage auquel je me trouvais avec mm Guy et Mylène Fourmann, le docteur Philippe Loron, le père joseph Besnier et bien d’autres!

Prions pour lui et qu’il prie pour nous! Les messages essentiels reçus dans cette maison de la famille Nicolas et Myrna Nazzour peuvent se résumer ainsi:
  • Souvenez-vous que Dieu existe, tournez-vous vers Lui!
  • Chrétiens divisés en plusieurs églises séparées, ayez le courage de vous retrouver unis en étant capables de témoigner que notre Foi commune est la Résurrection du Christ, et pour le prouver en célébrant Pâques ensemble!
  • Jésus, fils du Père est l’unique Sauveur!
  • Que les familles, les maisons deviennent de véritables cellules d’église, des lieux de prière!
En recevant hier mes amis de Bourseville, avec quel bonheur, j’ai reçu leur témoignage de savoir que, dans leur coin où je fus curé de 1965 à 1970, existait, au moins une équipe du Rosaire, dans laquelle des familles à tour de rôle se réunissaient chez l’une d’entre elles pour se mettre à l’écoute de la Parole du Seigneur et prier ensemble!

à Damas en 82 quand le clergé crut bon d’emmener la petite icône miraculeuse dans une église (ah ce maudit cléricalisme), l’icône cessa d’exhuler de l’huile! Déçus les prêtres s’empressèrent de la ramener à la maison, et cette fois sans cérémonie, l’huile sainte se remit à couler, l’huile symbole de l’esprit Saint!

Chrétiens en marche vers le synode, fini le respect humain et le manque de courage dans nos convictions! Que les maisons de chrétiens dans nos quartiers redeviennent des sources de prière et d’eau vive!

écrit par René Fromont

MERCREDI 13 SEPTEMBRE Bonjour!

Loué sois-tu Seigneur qui nous donne de pouvoir te chanter en pleine nuit! Nous ne sommes plus dans les grandes chaleurs comme en juillet mais une électricité dans l’air nous empêche de dormir! Rien de mieux à faire que de nous lever et nous tourner vers toi! De crier vers Saint Jean Chrysostome, ce grand témoin de Constantinople et de le prier pour l’Unité de tes disciples, l’unité des chrétiens et la paix sur la terre entière!

Le synode du diocèse situé en France dans la Somme va nous donner l’occasion de travailler déjà pour cette unité et la paix! Et surtout les recevoir de Toi, Seigneur! Réapprendre à se parler, à se dire! Réapprendre à dialoguer! Seigneur, toi la vérité toute puissante et créatrice, lumière éternelle, envoie sur nous ton Esprit Saint! Qu’il donne à chacun de se mettre courageusement à la recherche de la vérité! Que notre seul souci pour ta Gloire et notre bonheur soit uniquement l’accomplissement de ta volonté!

Donne-nous de te retrouver Toi le seul dieu véritable et de t’adorer! Adorer ça doit vouloir dire que Toi seul sera notre Unique et Véritable souci! Tant que du plus pauvre jusqu’au plus riche, nous ne serons capables de faire des défilés que pour le dieu Fric… Nous serons à côté de la plaque! Refait de nous Seigneur une église pauvre pour qu’elle soit riche de Toi, de Toi Seul! Car lorsqu’on te possède, on possède tout: le sens de la dignité de la personne humaine, du respect et de l’amour les uns des autres, de la justice sociale, de l’entraide, de la vraie liberté, égalité, fraternité! Quand les peuples, habitués depuis deux siècles et plus à défiler pour le fric, retrouveront la soif et la joie des processions, le monde redeviendra fraternel et cesseront les déluges car la nature aussi sera respectée!

Vierge Marie, tant vénérée au cours de ce mois de septembre, n’as-tu pas dit à Lourdes: « je veux que l’on vienne ici en procession »! Et à Banneux: « cette source est réservée pour moi et toutes les nations »! Mais aussi à Lourdes et à Fatima: « pénitence, pénitence! » Et à Banneux: « je suis la Vierge des pauvres »! Père Laurentin, parti rejoindre la maman que tu aimais tant, au jour même où l’on célébrait son saint nom de Marie, intercède pour nous auprès de Jésus le Seul Rocher sur lequel nous devons bâtir notre existence, notre Salut!

écrit par René Fromont

MARDI 12 SEPTEMBRE Bonjour!

Nous avons reçu l'invitation à l’ouverture du Synode! Ne nous contentons pas de regarder uniquement le carton d’invitation à la cathédrale! N’oubliez pas de cliquer sur la suite, les vidéos nombreuses qui suivent et surtout celle où notre père évêque est interrogé par KTO!

Sur l’une des précédentes vous constaterez que, pour parler au micro, il faut apprendre! Sinon on ne comprend rien!

De même que pour prêcher, il ne faut pas parler à toute vitesse! Il faut bien articuler toutes les syllabes, y compris les dernières de chaque mot et les silences! Heureux pour leurs auditeurs les prédicateurs qui ont eu la chance de faire du théâtre au cours de leurs études! Il ne faut pas mettre la responsabilité sur une soi-disant mauvaise acoustique de l’édifice! La parole est faite pour être entendue, comprise! Ne parlons pas comme des mitrailleuses! Inutile de crier, il faut surtout articuler bien distinctement! être attentif au regard des auditeurs plus qu’au texte écrit! Ce qui suppose qu’on sait ce qu’on va dire, qu’on le dit avec conviction, et qu’on parle vraiment avec son coeur! Il vaut mieux être court et avoir été entendu qu’avoir endormi les gens par de très belles choses que personne n’a saisies! Et apprécier aussi la grandeur de la salle! Chaque syllabe met un certain temps à arriver au fond et il ne faut pas que les syllabes se tamponnent et que les mots se transforment en bruit d’un moteur!

Que de très belles et profondes prédications totalement perdues, gâchées, inutiles, à cause d’un manque de respect de leur obligatoire technique! Où est le temps où, au séminaire, à la place de la lecture, au réfectoire, les futurs diacres s’entrainaient dans un exercice de prédication, corrigé le soir par le père supérieur, au cours de l’entretien spirituel!

écrit par René Fromont

Lundi 11 SEPTEMBRE 2017!

Le bonheur! Oui le bonheur! vous ne savez pas ce que c’est que le bonheur!? Oui Merci Seigneur! Je viens de le vivre et il est indescriptible! Inimaginable! Intraduisible! Mais vrai! Merci Seigneur! Gloire à Toi seigneur

D’abord hier après-midi, à 15 h 30 à Beaucamp le vieux! Ordination au Diaconat en vue du sacerdoce de Gabiel de Colnet! Très grand état de fatigue, jambes impuissantes, mais le seul (André et Etienne absents), le plus ancien ordonné du diocèse d’Amiens (diacre en 1948) et présent à l’instant de l’engagement d’un jeune dont je ne verrai pas peut être l’ordination au presbytérat! L’église continue! Merci Seigneur! Quelle émotion et bonheur ressenti! Et pourtant aucune personne connue sur place. C’est tellement loin de Ham! Mais vous ne pouvez pas réaliser ce que j’ai ressenti, frémissant d’émotions dans la Vertu d’Espérance et de Foi!

Puis ce fut le long retour sur autoroute, éveillé par la sonnerie du mobile (je n’étais pas le chauffeur): surprise! Mes neveux, qui ont tant soigné ma soeur durant des années, ma soeur décédée début aout, et parents du marié de fin aout passent me voir en ce lundi! Je les attends! On ne s’était pas vus depuis l’avant dernière année de l’abbé Macke à Ham! J’étais revenu du Gers en huit heures de temps avec ma petite Ford Fiesta aujourd’hui très bosselée sur des parkings d’hypermarchés! à mon âge, on ne se plaint plus! Il est difficile de sortir de Ham! Mon confrère, pris par l’entretien de sa maison paternelle et la présence auprès des jeunes de ses camps, étant souvent absent, n’est-il pas nécessaire d’une présence au presbytère pour répondre aux appels des mourants!

Le troisième bonheur fut la conviction que, demain mardi, passerait le prêtre de Couvrelles pour un entretien spirituel et la possibilité de me confesser!

Puis mercredi la visite d’anciens paroissiens du Vimeu industriel, membres de l’équipe Aco dont je fus, cinq ans l’aumônier et que je n’ai pas revus (sauf par Internet) depuis 1970! Quelle fidélité merveilleuse!

Et vendredi ce sera la rencontre de la fraternité sacerdotale de notre coin diocésain, au cours de laquelle nous accueillerons dans la prière, l’amitié, la gourmandise un nouveau confrère!

Oui si vous saviez combien je suis heureux! Quel bonheur d’être prêtre! Et dans deux mois j’entrerai dans ma 94ème année! Merci jésus!

écrit par René Fromont

DIMANCHE 10 SEPTEMBRE Bonjour!

Les jours et les semaines devraient être désencombrés pour qu’on puisse être totalement à Toi Seigneur Jésus, à ton Père, à l’Esprit Saint et à la mission que tu nous as confiée, à notre travail scolaire ou professionnel puisqu’on est rentré, qu’on a repris la route pour une nouvelle étape, une nouvelle année! Mais les habitudes! Ça se change difficilement! Les dimanches de septembre sont encore prisonniers de ce qui se faisait lorsque la rentrée était le 1er octobre! Aujourd’hui ces fêtes diverses qui bousculent la circulation tandis que finies sont les vacances peuvent être gênantes pour certains! Par contre, au début de la remise en route, alors que les vacances nous avaient dispersés dans tous les coins de France et du monde, ces fêtes de septembre permettent de se retrouver ensemble, d’échanger, de raconter ce qu’on a vécu, et de faire de nouveaux projets! Accepter de prendre du temps pour se promener au milieu des braderies ne donne pas seulement l’occasion de s’acheter à prix réduit des antiquités pour notre musée personnel mais de retrouver des frères de tout bord! Heureux es-Tu Seigneur Jésus si tu nous accompagnes pour que rayonne mystérieusement mais réellement ta lumière. Parce que nous n’aurons pas oublié d’abord de te rencontrer Toi, sans brader les quelques instants qui nous étaient proposés pour t’accueillir! On en rencontre du monde sur les braderies, des gens qui se promènent, ont le temps! Le temps de se parler et pas seulement de se payer des moules-frites, si rares dans l’est de notre région! C’est curieux comme on est capable de faire des kilomètres pour toutes ces journées fort populaires et sympathiques!

Alors rappelons-nous que l’Esprit Saint, Jésus, notre évêque, nous attendent TOUS DIMANCHE 24 SEPTEMBRE matin à la CATHEDRALE pour l’UNIQUE GRAND MESSE DIOCESAINE et le DEPART de la plus importante DEMARCHE SYNODALE au cours de laquelle tous les habitants de la Somme vont être invités à donner leur avis, leurs pensées, leurs désirs, leurs souhaits, leurs projets, leurs soucis, leurs questions! Ne ratons pas cet événement! à commencer par notre attention, notre prière et, si nous le pouvons, par notre présence!

écrit par René Fromont

SAMEDI 9 SEPTEMBRE Bonjour!

Sainte Elisabeth de la Trinité ne nous oublie pas! Ainsi que toutes nos intentions les plus chères! Comme chaque 9 du mois, ce matin, nous avons lu JEREMIE chapitre XXXI versets 15 à 22 et 27 à 34! Et notre prière a continué par les psaumes du jour, comme dans les heures de cette journée!

Quelle extraordinaire prière que celle des psaumes de la bible répartis tout au long des jours et des semaines, dans la liturgie!

Lorsque nous les récitons, nous répétons les mots que des milliards de croyants ont prononcés, depuis des centaines d’années avant la venue de Jésus pour exprimer leur foi, leur espérance, leur louange, adoration, contrition, amour, devant le Seigneur!

Nous prions avec les mots qui ont été prononcés par Marie, par Jésus, par les Apôtres, par les premiers chrétiens!

Nous prions avec toutes les générations de chrétiens et avec les mêmes paroles que les chrétiens actuels du monde entier et de toutes langues!

Et surtout, nous prions avec les termes mêmes inspirés dans le coeur de leurs écrivains compositeurs par l’Esprit Saint lui-même!!! Nous répétons les paroles que Dieu trois fois saint se dit à lui-même de toute éternité en pensant à nous!

Quel dommage de ne pas pouvoir les dire, les chanter ensemble, en alternance, comme les religieux et religieuses des monastères ont le bonheur de le faire! Les exigences de la vie nous empêchent cette récitation communautaire, les différences d’horaire des uns et des autres, les couche-tôt et les couche-tard, les lève-tôt et les lève-tard! Les mange rapide et les mange lent. Etc. Etc. Si on arrivait à s’entendre pour au moins la récitation commune d’une des dites petites heures du jour!??

Je trouve dommage que dans certaines associations que j’estime et aime on s’acharne parfois à l’observance scrupuleuse d’un certain nombre de prières et dévotions recommandées par leur fondateur à l’époque où les chrétiens n’avaient pas redécouvert la Bible. Et qu’on oublie ou met en second la prière des psaumes! Réapprenons à entrer dans l’authentique tradition de l’église!

écrit par René Fromont

VENDREDI 8 SEPTEMBRE Bonjour!

NATIVITE DE MARIE! Magnificat! Hier à Albert nous avons vécus, autour de notre évêque des heures d’Actions de grâces pour nos années de vie sacerdotale! Nous remplissions le Choeur, prêtres du diocèse! En 1942, date de mon arrivée du nord dans le Diocèse d’Amiens, nous aurions rempli la basilique. Mais notre joie était aussi forte et notre espérance autour des quelques séminaristes présents!

Journée de joie, malgré le temps devenu automnal. Joie renouvelée, arrivant chez moi, en découvrant le diorama du mariage dans ma famille du Gers, tous rayonnant de bonheur, de beauté, d’un sens artistique délicat!

Bon anniversaire très sainte et immaculée Vierge Marie! Tu as été présente et mère toute ma vie! Au pied de ta statue qui est toujours dans ma chambre et devant laquelle tu m’as accueilli lorsque j’avais sept ans! A l’âge de 15 ans quand, n’imaginant pas que je serais à 18 ans habitant engagé dans la Somme, j’ai servi la messe de mon curé de Denain sacré coeur aux pieds de ton autel dans cette basilique d’Albert, premier arrêt au cours d’un pèlerinage à Lisieux! Et encore dans la chapelle de N.D. de Schoenstatt dans laquelle tu me stoppas un jour, sur la route proche de Cambrai, étant de retour dans la paroisse, revenant d’une visite à ma famille du nord, à l’époque où la route nationale était l’unique voie! Sans oublier l’autre stoppage à l’ile Bouchard me rendant chez mon frère qui alors habitait près de Lourdes et de Madiran! Et que d’autres lieux! Je n’en finirais pas! Ces derniers ayant été si importants et fructueux! Merci Marie! Gloire à ton Fils Jésus! Et à bientôt à Lourdes!

écrit par René Fromont

JEUDI 7 SEPTEMBRE Bonjour!

Très chers! Votre vie était sympathique, vos journées toutes ordinaires, banales, tranquilles, insouciantes, … Ca tournait. Pas d’histoire! Les feuilles du calendrier se détachaient, les unes après les autres… Et soudain, prévu ou inattendu, un événement! Oh tout petit!? Un deuil dans le quartier et notre présence d’amitié aux funérailles, un enfant à baptiser, un autre à inscrire au catéchisme, une bricole rapportée aux info de la télé!!!!!???? Bref. Et soudain, dans notre coeur, mémoire, pensée, … voici une inquiétude, une question, une mémoire, une secousse. Oh légère, discrète. Mais réelle! Et elle nous suit, nous revient!

Ne gaspillez pas cet instant précieux! L’Esprit Saint est vivant, agissant, il nous aime éperdument. Tout de suite, il est temps d’agir, de réagir! La grâce qui passe ne reviendra pas. Agissons! Le Seigneur nous rattrape au tournant.

C’est sûrement l’instant de se dire: « où est mon coin de prière dans la maison? Décision: j’en crée un! » Tout simple! Avec ce que l’on retrouve d’images pieuses, d’objets de piété, une fleur, un lumignon! C’est décidé! Je ne passe plus une seule journée sans m’arrêter devant! Au moins une minute! Et, peut-être, avec d’autres de la famille!

Je suis pauvre: je peux acheter et m’abonner à « Prions en église » et le feuilleter chaque jour! J’y dépose aussi mon chapelet!

Je suis un peu plus riche: je m’achète et y ajoute le livre des 4 évangiles et des actes des apôtres.

Mes bénéfices augmentent: je m’achète une petite bible et le catéchisme de l’église catholique abrégé!

J’ai du temps libre et aime lire et étudier: j’achète le gros catéchisme de l’église catholique édition définitive avec guide de lecture. Et aussi la grosse bible traduction officielle liturgique!

Je ne passe plus une seule journée sans quelques minutes de prière et d’étude, de décisions d’être apôtre de Jésus et de vivre ma foi trouvée, reçue, renouvelée! Je suis un amoureux passionné du Christ Jésus! Il est devenu mon Seigneur, mon Sauveur, mon Dieu!

Ma vie est transformée! Il m’envoie vers mes frères! Je m’embarque dans la nouvelle évangélisation! En équipe, avec d’autres! Quel bonheur! Quelle joie! vive Jésus!

écrit par René Fromont

MERCREDI 6 SEPTEMBRE Bonjour!

Jérémie XXVI 1 à 15!

Nous connaissons la chanson « Il a dit la vérité, il sera persécuté » Ce fut le sort de Jérémie et de toute personne courageuse dans son témoignage de vie! La croix n’est pas une décoration sur les murs, les poitrines! Elle est un rappel mais jamais nous ne devons oublier qu’elle est toujours liée à la Résurrection! La Foi chrétienne est la foi en la résurrection! Ce qui veut dire que précédemment il y a eu croix!

Résurrection et non réanimation! La personne humaine, un tel, qui, au jour voulu par Dieu créateur, a été confiée au travers de l’amour d’un homme et d’une femme, à l’existence est indestructible! Et le corps animé par cette personne, de même que l’on change d’habit après chaque grande toilette, ce corps ne cesse d’être autre, de se renouveler à chaque instant par la respiration, l’alimentation, les rejets divers! Il est toujours autre et cependant le vieillard de 92 ans peut toujours dire en présentant deux photos d’âges très différents: « c’est moi! » Nous changeons de corps continuellement, lentement, sans nous en apercevoir! C’est notre âme spirituelle, consciente et responsable, qui donne à notre chair une identité!

La mort, survenue à cause du péché d’origine, opère un abandon brutal de ce corps béni grâce auquel nous avons pu manifester nos sentiments profonds avec les autres personnes proches de nous mais survit dans l’immédiat, invisiblement à nos regards terrestres la personne que nous avons connue, aimée, rencontrée! Elle survit mais dans la situation spirituelle dans laquelle elle se trouvait à l’instant du départ: en vouloir et désir d’aimer et de se savoir aimée ou hélas, en état de haine totale, d’égoïsme, d’orgueil infernal!

Tant qu’on est sur terre on peut se convertir! La mort nous fixe pour toujours là où nous en sommes au dernier soupir!

Mais la vie personnelle continue et le Christ ressuscité nous a promis que lorsqu’il reviendra comme il nous l’a annoncé et assuré nous nous retrouverons en Lui, avec Lui, par Lui dans un corps de gloire qui lui ne connaitra plus de perpétuel changement ni de mort, mais l’éternité bienheureuse! Si nous n’avons pas refusé sur terre, consciemment et volontairement, la main tendue du Sauveur infiniment miséricordieux!

PS:
Je suis admis au pèlerinage à lourdes du Rosaire du 2 au 8 octobre 2017 avec les malades. Magnificat. Unis dans la prière.

écrit par René Fromont

MARDI 5 SEPTEMBRE Bonjour!

Quelle identité entre la Parole de Dieu et sa réalisation! Ce qui est dit est fait! Parole créatrice! Ce sont les toutes premières lignes de la Bible! « Dieu dit et ce fut! » Et cette Parole, c’est le Verbe! « Et le Verbe s’est fait Chair» Le Verbe c’est Jésus!

Et cette incarnation du Verbe se poursuit jusqu’à la fin des temps par chacune des sept paroles sacramentelles qui parfois sont silence pour laisser plus de place à l’Unique Parole!

Par l’imposition des mains l’Esprit Saint est donné à celui qui sera en certains temps le ministre, le serviteur de ce sacrement pour qu’à l’instant où il articulera les mots sacramentels la conception du Verbe se réalise dans les lèvres charnelles de ce même ministre!

Mystère de l’Angelus! « ecce ancilla Domini », « Et Verbum caro factum est! » Mystère du OUI de chacun des deux fiancés! Ce OUI est Parole de Dieu, elle est Jésus qui à, l’instant même, crée une famille indissolublement unie!

Mystère de chaque consécration eucharistique « Ceci est mon Corps!» Dieu dit et ce fut! Il ne reste plus qu’à adorer, rendre grâce et se laisser faire par cette Parole éternelle! « Ne craignez pas, je suis avec vous » Pas de crainte à avoir tant que l’oreille et le coeur ne se ferment pas à la Parole!

« Tes péchés sont pardonnés! Va et ne pêche plus!» Et je suis comme à l’instant de mon Baptême où la parole a prononcé « Je te baptise!»

Parole sacrée, parole Divine, Parole créatrice, rédemptrice, sanctificatrice! « Et Verbum Caro factum est!»

Parole qui m’est donnée, à moi ministre sacramentel, de prononcer et qui n’est pas ma Parole tout en étant mon oui! Elle est Dieu Lui-même! Il dit et il fait!

Avec quel respect, lenteur, dévotion, adoration je dois les prononcer! Merveille d’Amour!

écrit par René Fromont

LUNDI 4 SEPTEMBRE Bonjour!

Le grand jour! La rentrée sous tant de menaces!

JEREMIE XIX 1-5, 10-15 et XX 1-6!

Maîtres de toutes classes, les élèves que les parents, ou les lois, vous confient sont tous infiniment aimés de Dieu, et tous, appelés à la sainteté! Rappelez-vous-en toujours! Bon courage! Toute l’Eglise, du Ciel et de la terre, prie pour vous et vous accompagne! De quelque école soyez-vous!

Curieusement, dans toutes les églises du monde, en ce jour, était faite ou est faite, petitement, discrètement, mémoire du patriarche Moïse de l’Ancien Testament! Ce dernier, dans sa contemplation du Seigneur, au cours de sa longue prière sur le Mont Sinaï, comprit sous l’inspiration révélatrice de Dieu que l’obéissance à la Loi naturelle était véritablement une manière d’accomplir le projet du Créateur, Dieu Unique! qu’elle seule pouvait aider l’homme à vivre véritablement en homme! Cet homme qui trop souvent se regardait comme un animal à l’image du veau d’or! non, le Créateur veut faire de l’humanité son peuple! Un peuple qui, un jour par semaine doit prendre le temps de s’arrêter pour reprendre conscience de sa dignité et rendre grâce à Celui qui a voulu l’homme libre et non esclave!

Les chrétiens découvriront que ce Créateur est un Père qui leur a envoyé son Fils Unique pour faire de chacun d’eux des fils de Dieu animés par l’Esprit Saint, esprit de la Famille divine, qui veut faire de tous une famille de frères chantant ensemble la Gloire de l’Eternel Amour!

Ce Dieu Unique, dès l’origine, a mis dans le coeur, l’intelligence, la raison de l’homme, de tout homme le pouvoir de se poser des questions sur le pourquoi, le comment de son existence et la signification, la destinée! Dieu a mis dans la partie spirituelle de l’être humain, comme un aimant invisible mais puissant qui le pousse à chercher Dieu! Ce qu’ont fait toutes les nations à travers leurs différentes religions!

Mais dans son amour infini Dieu est venu lui-même à la rencontre de l’humanité, en choisissant un peuple auquel il s’est progressivement révélé, puis y incarnant totalement sa Parole Eternelle, son divin Fils, son Verbe! En l’homme Jésus, vrai Dieu et vrai homme, tout ce que Dieu veut nous révéler est contenu! Dieu n’a plus rien à nous dire! L’infini de l’Amour, du sens de la vie, de la destinée humaine est là présent! La Vérité, la Lumière, la Vie!

L’école va nous apprendre bien des merveilles culturelles, historiques, scientifiques etc. mais c’est dans le coeur de Jésus et dans son évangile que le secret du vrai bonheur et totale dignité sera découvert puis entrainé à vivre! C’est le sens de la Catéchèse! qui elle aussi est en train de vivre sa rentrée!

écrit par René Fromont

DIMANCHE 3 SEPTEMBRE Bonjour!

C’est de la braderie de Lille que l’on va beaucoup parler en ce dimanche, des fêtes de saint Quentin et de bien d’autres! Ce que l’Esprit a mis dans ma tête distraite ce matin au cours de l’heure de tierce fut le rappel en mémoire d’extraits d’un documentaire vus hier par hasard à la télé! Il s’agissait d’un petit fleuve du sud-ouest, le plus au sud de France, avec ses sources dans les Pyrénées!

On y péchait le saumon, non pas pour le détruire ou le manger mais pour le surveiller, le protéger car il n’y en a plus assez! Et le saumon remonte vers les sources des fleuves pour se reproduire! S’il ne peut aller vers la source, il disparait, plus de saumons!

Et le Seigneur de me dire! Oui les distractions dans la prière ne sont pas forcément des fautes de notre attention et piété! Donc, le seigneur de me dire: c’est ce qui se passe dans le monde où je vis dans l’aujourd’hui!

La rentrée dans le courant des fleuves de la vie scolaire, culturelle, sportive, laborieuse, commerçante, de loisirs, etc. est côtoyée par un certain nombre de responsables qui ont le souci de nous pécher les uns et les autres pour nous mettre dans les filets de leurs multiples associations MAIS nullement le souci de nous laisser d’abord, en priorité remonter à la source! La source du baptême, la vie en amitié avec le Père, avec le Christ Jésus, avec l’Esprit Saint! Dieu! La prière, la vie sacramentelle! Le renouvellement permanent dans le Coeur du Christ!

Pas de remontée à la Source? Plus de vocations! De vocations à l’amour vrai, plus de vocations aux services: médecins, prêtres, religieuses, plus de vocations d’être des mamans, des papas de familles ouvertes à la vie féconde et généreuse! C’est ainsi que disparait et meurt un quartier, une commune, une paroisse et tout meurt!

Le Créateur nous appelle à nager avec courage vers la source! Sans ce courage, l’humanité retourne très vite à Sodome! Relisons la Bible, à Sodome et ne nous étonnons plus, de Déluges qui s’en suivent! Il nous faut un nouveau Noé, un nouvel Abraham, un nouveau Moïse, un nouveau David!

Pas besoin! Il est là! Il est venu! Il est Vivant! Il est le Ressuscité! Il nous attend! A la source de son Coeur d’où jaillit l’eau et le sang!

écrit par René Fromont

SAMEDI 2 SEPTEMBRE Bonjour!

Curieux! Hier Jésus nous rappelait qu’il faut toujours être prêt pour l’accueillir quand il viendrait. Et stupéfaction à 11h30, alors que j’étais assis tranquillement à mon bureau, on frappe à ma porte!

Stupéfaction et grande joie! Des gersois! Une nièce et son époux! La fille de ma soeur décédée voici un mois, et la tante du marié de samedi dernier! Jean Paul Aurensan et Elisabeth! Ayant un rendez-vous à saint Quentin pour du matériel, voyant la proximité avec Ham, ils ont fait un saut rapide, le temps d’aller manger un bon Kebab!

Merci Seigneur pour cette parole reçue de Toi, à savoir que quand tu nous parles de ta venue en surprise, celle-ci ne concerne pas seulement l’instant de notre mort mais aussi chaque fois que tu te présentes sous le signe du passage inattendu de chacun de nos frères humains! Il peut être quelqu’un dont le passage vient nous combler d’une profonde joie et plaisir comme ce fut le cas hier mais ça peut être également l’arrivée de quelqu’un de très dérangeant et indésirable! Mais quand on frappe à notre porte, c’est toujours toi Seigneur Jésus que nous avons à accueillir!

L’huile ne nous manquait pas! Mon confrère de me dire qu’il y avait de quoi pour un repas à quatre. Mais il aurait fallu un peu de temps de préparation et ils étaient pressés! Nous avons alors été chaleureusement et rapidement accueillis chez Ali Baba, nos amis turcs, dont l’assiette Kebab est toujours abondante et servie fraternellement! Ce qui nous prouve Jésus que lorsque tu frappes à notre porte, c’est toujours pour nous inviter à la fraternité universelle!

PS:
Sur KTO ce samedi 2 une excellente émission spéciale sur les nouveaux statuts de l’Emmanuel (entre 17 h et 18 h )
A voir en replay pour tous ceux qui s’interressent aux vocations et vie et ministére des pretres!

écrit par René Fromont

VENDREDI 1er SEPTEMBRE Bonjour!

JEREMIE IV 5 à 8 et 13 à 28!

Depuis des siècles et des siècles, les hommes ont la connaissance des temps et avec une précision extraordinaire ont pu établir des calendriers! Mais aucun n’a pu décider du premier instant de son existence ni du jour et de l’heure de sa mort! Jésus dans l’Evangile de ce jour nous le rappelle! Aucun ne connait l’instant où le Seigneur viendra! Nous devons nous tenir prêt! Depuis longue date nous savions que ce matin nous serions le 1er septembre! A chaque seconde, il est possible d’être appelé hors du temps! Est-ce que ce sera pour être au tribunal entouré de deux anges déguisés en gendarme?

L’Evangile nous place plutôt dans la situation d’invités à une Noce, à un Mariage, à des épousailles! L’heure a sonnée l’Epoux se présente et la danse commence ou l’apéritif ou malheureusement la porte se referme: « Je ne vous connais pas! » Et c’est le noir absolu, les ténèbres sans lampes ou plutôt les batteries complétement déchargées, plus d’huile dans les lampes! Et pourtant au Baptême, à la confirmation, à notre dernière confession les batteries avaient été bien rechargées!

Oh, on a eu très grand souci, on n’avait même que ça en tête de bien remplir son porte-monnaie, son compte en banque et de ne manquer aucun des plaisirs de la table de la chair. Pire encore, on a tout fait pour orgueilleusement paraitre, et se regarder dans la glace refusant de songer à ce qu’il en restera quand peut-être le soir même…

Les journaux, publicités, télévision, affiches, haut-parleurs endorment les foules et les empoisonnent en leur donnant un appétit féroce pour tout ce qui est contraire au vrai sens de la vie et du bonheur authentique! Ou plutôt le monde fait de tout ce qui n’est que MOYEN un BUT! Tout est bon qui fut créé par le Bon Dieu! Mais ce ne sont que des moyens et qu’il faut remplir de la vraie huile de la bonne huile, l’huile de l’actions de grâces de la prière de l’AMOUR de Dieu et du Prochain! Tout devient idole s’il n’est pas au service de la Vérité et de la vie au service de Dieu et de tous nos frères!

Et sans Amour, il ne peut y avoir de Mariage et l’Epoux de dire « Je ne vous connais pas! »

écrit par René Fromont

JEUDI 30 AOÛT Bonjour!

Jérémie III 1 à 5 et 19 à IV 14!

Et nous arrivons à un changement en tous les domaines:

Pour le bréviaire il va falloir passer au quatrième volume, ce qui est déjà fait pour les éditions latines!

Et reprise du travail, qu’il soit de vie adulte ou de vie scolaire!

Tout redevient à la fois normal et nouveau! Chaque seconde qui s’écoule se doit d’être une seconde créatrice et en même temps reçue, donnée, par Celui qui EST, qui ETAIT, et qui VIENT! Il est vraiment là, actif, en création! Sinon nous n’existerions pas! A chaque seconde nous sommes sa pensée réalisée! Pensée d’amour, de Miséricorde, d’espérance et de Foi! Il croit en nous! Même si nous ne croyons pas en Lui ou très mal! Il nous confie sa création! Cette seconde il la veut créatrice, active, et en même temps contemplative! Il nous veut aimant, décidé, attendant la lumière et en même temps la recevant!

Nous sommes là parce qu’il pense à nous, et notre pensée doit aussi être réalisatrice! Vacances légitimes, temps de repos pour souffler, mais il ne faut pas rester là à bailler la tête dans les étoiles! en route! Dieu attend quelque chose de moi! Mes frères attendent! Quoi, Esprit Saint viens! Tu es là! Donne-moi de ne pas être à côté de la plaque! Rappelle-moi le Bon Samaritain! Mon prochain? Il est toujours nouveau mon prochain! Que je ne passe pas sans le voir, sans le voir et sans te voir! Et marchons ensemble pour aller où? où,?

« Suivez-moi, dit Jésus, je vous envoie , ne craignez pas, je suis avec vous! »

écrit par René Fromont

MERCREDI 30 AOÛT Bonjour!

En cet avant-dernier jour d’Août, permettez-moi quelques confidences! Tout simplement en vous confiant trois prières qui pourraient vous aider beaucoup en ce mois de septembre!
  • Prière à Saint Michel Archange: Saint Michel Archange, défendez nous dans les combats! Soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon! Que Dieu lui commande, nous l’en supplions, et vous, prince de la milice céleste, par le pouvoir qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes. Ainsi soit-il.
  • Prière à Notre Dame de Schoenstatt (voir sur internet et à Thun St Martin prés de Cambrai ): O ma Souveraine, O ma Mère! Je m’offre tout à vous, et pour vous prouver mon dévouement, je vous consacre aujourd’hui mes yeux, mes oreilles, ma bouche, mon coeur, et tout moi-même. Puisque je vous appartiens, ô ma bonne Mère, gardez-moi, défendez-moi, comme votre bien et votre propriété. Amen.
    En ta bonté, ma mère, en ta puissance, comme un enfant, je mets ma confiance. Je crois, j’espère en tout, aveuglement en Toi, mère admirable, et ton enfant. Mère trois fois admirable, Reine et triomphatrice de Schoenstatt (beau lieu), prie pour nous! Protège notre patrie! Bénis le monde entier!
  • Prière à Soufanieh(voir sur internet): Dieu me Sauve! Jésus m’éclaire, le saint Esprit est ma vie. C’est pourquoi je ne crains rien! Bien aimé Jésus, accorde-moi de me reposer en Toi, par-dessus toute chose, par-dessus toute créature, par-dessus tous tes anges, par-dessus tout éloge, par-dessus toute joie et exultation, par-dessus toute gloire et dignité, par-dessus toute l’armée céleste, car Toi seul es le très Haut, Toi seul es puissant et bon par-dessus tout. Viens à moi, console moi, délie mes chaînes et accorde-moi la liberté. Car sans Toi ma joie est incomplète. Sans Toi ma table est vide. O père, par les mérites des plaies de ton fils, sauve- nous!

RECOPIEZ CES PRIERES et CHAQUE MATIN, ne les oubliez pas!

écrit par René Fromont

MARDI 29 AOÛT Bonjour!

Martyre de Saint Jean Baptiste! Décapité parce qu’il a eu le courage de dire la vérité à Hérodiade, à savoir qu’en se conduisant comme elle se conduisait elle commettait non seulement une erreur, une faiblesse scandaleuse mais le péché d’adultère, offensant gravement le seigneur et s’éloignant elle-même, ainsi que son prochain, sa famille, du véritable bonheur!

Saint Jean-Baptiste n’a pas fait obstacle à la liberté d’Hérodiade de faire ce qu’elle voulait! Il a eu le courage de la mettre en face de ses responsabilités, de la remettre en face d’elle même, des autres, de Dieu!

Que, du haut du ciel, doit penser aujourd’hui Saint Jean-Baptiste devant toutes nos lâchetés??? Oh certes, il comprend nos difficultés, nos faiblesses, nos pauvretés! Et mieux que quiconque il est en adoration devant la miséricorde infinie du Seigneur Dieu!

Mais combien il doit, en quelque sorte, se révolter! Non seulement de constater que nous n’enseignons plus la Vérité! Mais pire encore que nous trouvions normal le Mensonge, nous trouvons normal le péché, l’offense faite à Dieu!

Agir comme Saint Jean-Baptiste, c’est se faire traiter d’intégriste, de traditionaliste, d’arriéré et entendre les gens s’éloigner en haussant les épaules et éclatant de rire! Non seulement le péché est reconnu comme normal, mais pire encore, admis par les lois! Comme Jean nous ne pouvons pas aller contre la liberté des gens! Dieu lui-même a créé l’homme libre!

Mais demandons à l’Esprit Saint, la grâce d’avoir la volonté de témoigner, d’enseigner, de respecter les personnes, de pouvoir entreprendre un dialogue, de savoir éclairer les consciences, de ne pas craindre de dire la vérité! Mais préalablement de ne pas oublier d’enseigner la Vérité! Les coupables ne seront pas les seuls à être jugés mais aussi leurs complices muets!

Rappelons-nous toujours que toute personne est infiniment aimée de Dieu! Nous n’avons à juger que nous même! et pas les autres! Dieu prend chacun et le met en marche à partir de ce qu’il est et d’où il en est mais pitié, n’oublions plus d’enseigner la loi du seigneur aux tout petits, enseignons avec courage la Vérité!

écrit par René Fromont

LUNDI 28 AOÛT Bonjour!

Tout étonnés d’être encore dans le mois d’aout! Pourquoi vouloir aller plus vite que le temps?

Enchanté de cette belle journée d’hier dans les Hardines de Ham! Et dire que résidant à Ham depuis 78 je n’avais pas encore pris l’occasion de connaitre ces espaces de rêve! La messe fut très recueillie et notre curé Albert se trouva pleinement à l’aise pour une homélie remarquable, écoutée très attentivement dans ce cadre de rêve et sous un ciel resplendissant de lumière, et dans l’esprit de la dernière encyclique papale! Et surtout la grande joie de se retrouver avec une foule d’amis anciens et d’aujourd’hui qu’il nous aurait été bien difficile de rencontrer ailleurs, de les rencontrer d’abord dans la prière et ensuite dans l’amitié partagée!

Félicitations à l’association des hortillons! Et merci à saint Fiacre, patron des jardiniers, qui nous a rappelé que la belle nature, respectée, entretenue, et mise au service de l’homme et de l’amitié reste toujours un chemin privilégié pour nous mener à son Créateur! Et si les chemins sont parfois rudes, surtout pour les fauteuils roulants, ils sont en même temps occasion de joie et grands éclats de rire!

Et ce matin de trouver sur mon écran le texte entier du mariage de Tatiana et Bertrand envoyé avec délicatesse et chaleur familiale qui me permet d’être présent partout à la fois, à Ham et dans le Gers! Mystère de la communion avec le Christ Jésus qui nous réunit tous en Lui pour notre bonheur et la Gloire de son Père!

Et dire, c’est un grand malheur, que durant ce temps-là, d’autres hommes agités par Satan, ne songent qu’à chercher à diviser, à engendrer la haine, le crime! Le mois de Septembre va nous conduire à célébrer l’Archange Saint MICHEL et les saints anges gardiens! Ne manquons pas de les invoquer et respecter! Ils sont une force pour nous! Ils sont la grande armée de Marie, mère de Jésus et notre mère!

écrit par René Fromont

DIMANCHE 27 AOÛT Bonjour!

XXIème dimanche ordinaire: Fête de sainte Monique! Il y en a beaucoup des Monique et je leur souhaite à toutes une bonne fête, estompée par le fait que le dimanche c’est toujours le Seigneur Jésus ressuscité qui a la priorité!

Mais ce matin à Matines, j’ai été touché par la première lecture: SOPHONIE 1, versets 1 à 7 et 14 à 3 du chapitre 2! La Parole Divine transcendant tous les temps, lieux, époques, combien ce qui est dit, éclaire les événements dramatiques du monde d’aujourd’hui.

La messe de ce dimanche sera célébrée à Ham au milieu des Hardines, jardins sur l’eau qui entoure une partie de la ville à l’imitation des hortillons d’Amiens! Cet événement lié à la fête civile des Hardines, réalise cet appel du pape François à ce que l’Eglise sorte un peu de chez elle pour se manifester et se rendre présente dans les périphéries!

Et ça rejoint l’Evangile dans lequel nous est rappelé l’autorité de Pierre dont la solidité de la barque ne doit pas avoir peur de naviguer sur les zigzags du grand fleuve Somme et de poursuivre sa navigation durant cette merveilleuse année synodale qui sera ouverte et en route dans exactement un mois!

Ce synode nous rappellera la mission irremplaçable des familles, que réalisa si bien Ste Monique, maman de St Augustin: le témoignage de la Foi à ses enfants et milieu de vie et aussi la TRANSMISSION de cette Foi qui est confiée à tout le peuple de Dieu et pas seulement aux pasteurs!

L’église ne doit pas s’enfermer seulement dans ses piscines! C’est à l’Univers entier qu’est proposé son Baptême! Tant que les pluies du Ciel permettent la navigation des cours d’eau ne laissons pas leur envahissement par de mauvaises végétations empêcher la bonne nouvelle de transmettre sa joie, son dynamisme vital depuis les sources jusqu’aux rives de l’océan!

écrit par René Fromont

SAMEDI 26 AOÛT Bonjour!

Et oui, oui, il faut rentrer! Les vacances sont bien terminées! Ne foncez pas trop sur les routes! Des vacances éternelles on ne revient pas! Tant mieux si on est du bon côté! Ça dépend de l’esprit avec lequel nous avons vécues ces vacances? Pour beaucoup on est content de rentrer, on commençait à s’ennuyer! Et on va retrouver ses habitudes, sa maison, son travail, ses copains, apprendre de bonnes nouvelles mais aussi des mauvaises! On n’avait perdu l’habitude de regarder son journal!

Il va falloir remettre un peu d’ordre, tondre les haies, couper quelques branches, arracher des herbes mal placées pourquoi les appeler mauvaises? Tout est don du Créateur mais il faut être à sa place!

Au fait, quelle est ma place? La société, ma famille, mon quartier, le Seigneur attendent de moi quelque chose! Quoi? Avant de réfléchir, de se casser la tête, si je commençais par prendre un temps de prière?

Effectivement, il reste encore une semaine! Quelques jours de prière! Faire le point! Et aussi attention, où est mon agenda? Il y a des dates à ne pas oublier, ne pas les manquer, être présent! Ah oui, la neuvaine à Notre Dame de Brebières, la saint Firmin à la Cathédrale et puis, et puis… Et les rencontres de parents avec la rentrée scolaire! Et surtout pour la catéchèse! C’est vrai, je dois informer les parents de mon quartier, de mes relations, connaissances pour les inscriptions au catéchisme, etc….

Il faut s’organiser! Sans organisation on perd du temps, on oublie des choses importantes, on s’énerve, on ne sait pas quoi, on fâche les gens! c’est la pagaille! Mais en même temps il ne faut pas en être esclave! La vie commande, il faut demeurer disponible! Ce qui suppose que l’on travaille en équipe! Ce qui a été décidé doit se faire! Le coéquipier prendra le relais! Avec qui vais-je m’associer,? Je refuse d’être un grand fait tout!

Commençons par l’Esprit Saint! Oui, je me souviens de la promesse faite à mon Evêque au moment de ma Confirmation et l’an dernier au soir de la saint Firmin! Viens Esprit de Pentecôte! Avec Toi je suis certain que la Rentrée sera bonne! Excellente!

écrit par René Fromont

VENDREDI 25 AOÛT Bonjour!

Isaïe XXX 1 à 18! Saint Louis!

Prions pour nos responsables politiques et, puisque nous sommes en république, ce sont nos élus! Et donc ils sont un reflet de ce que nous sommes! Ils seront saints dans la mesure où nous serons saints! Avant même de prier pour leur conversion, il faut d’abord implorer de Dieu la grâce de notre propre conversion, il y a une réciprocité!

Il en est de même pour les vocations sacerdotales! Des prêtres sortiront de nos familles, de nos communautés paroissiales dans la mesure où nos enfants constateront combien nous avons faim de leur service! Si nous ne sommes plus assoiffés de boire à la source de la Parole de Dieu, à nous nourrir du Pain Eucharistique, de resplendir de la joie rayonnante de la présence en nous de l’Etat de Grâces sans cesse revivifié par la très sainte confession, si l’adoration, la contemplation, la Prière est le dernier de nos soucis! C’est bien triste! Mais bien pire que de plus avoir de prêtre à notre enterrement ce qui est déjà le cas depuis longtemps, nous risquons de mourir en état de péché mortel et sans avoir eu la possibilité d’une dernière absolution, et du sacrement des malades! Les malades, les vieillards n’auront plus la joie, ce qui est déjà vrai aujourd’hui, de la visite régulière et réconfortante du prêtre!

Si vous voyez avec quelle joie et amitié les anciens sont heureux d’accueillir, de rencontrer, d’apercevoir, ou demander des nouvelles de l’abbé un tel ou un tel, prêtre de ma génération, de l’époque où, non seulement il y avait un curé par village mais en ville plusieurs vicaires, qui tous étaient sans cesse présents et participants à toute la vie des gens! Chacun avait son quartier, ou une activité précise au service des âmes!

Chaque jour, là où il existe un prêtre se réalise le plus grand de tous les miracles! Que le prêtre soit un homme pauvre ou riche, savant ou peu instruit, en excellente santé ou malade, à l’instant de la Consécration, sur l’autel, Dieu descend au coeur de la Cité! Très humblement, mais réellement! Ceci est mon Corps! Ceci est mon Sang! Pour donner aux croyants qui s’en nourrissent et l’adorent, la force quotidienne de l’Unité et de l’Amour au service du Monde!

écrit par René Fromont

JEUDI 24 AOÛT Bonjour!

Saint Barthélémy! Nathanaël dans l’Evangile! L’un des 12 apôtres de Jésus qui, dès son appel, a reçu la grâce de pouvoir proclamer la gloire de Jésus!

Hier, je rappelais que devenir saint, c’était tout en étant ce que l’on est, de tout faire pour la gloire de Dieu!!! Mais attention, pas n’importe quoi! Tout faire ce qui est BIEN, l’ordinaire de la vie, du travail, de la mission, vocation, de chacun et non pas ce qui est mal: « Tu ne tueras pas » nous rappelle le Décalogue! Et dire que des hommes tuent d’autres hommes en criant que c’est pour la gloire de Dieu! C’est épouvantable! Le pire des sacrilèges! Ce qui est le plus en horreur dans le coeur divin!

Or, c’est ce que font les djihadistes aujourd’hui mais c’est ce que nous avons fait, nous aussi catholiques, le 24 aout 1572, il n’y a que 445 ans, lorsque soi-disant pour la gloire de Dieu nous avons tué 30 000 protestants français!!!

Avant d’accuser les autres, combien il nous faut sans cesse et humblement demander pardon et réparer en répondant à tous les appels de jésus à travailler à l’UNITE des chrétiens!

En fait, ces crimes étaient motivés, d’abord par une très grande ignorance religieuse et des vérités de l’Evangile mais plus encore pour des raisons politiques et chacun pour le Fric, le Fric, le plus grand faux dieu de l’histoire!

Et le pape François, qui hier encore, proclamait la condamnation des fabricants d’armes qui, pour toujours gagner plus de fric, le gagne en devenant les complices et provocateurs des meurtriers du monde entier! les agents de Satan! Le contraire absolu de la Gloire de Dieu!

Dieu a voulu l’homme à son image et ressemblance, Lui Trinité, qui est une Communauté de Lumière, de Vérité, d’Amour, de trois personnes en un seul Dieu! Et il l’a fait homme et femme pour qu’il soit lui aussi une seule famille! Et de toutes les familles il a voulu en faire une seule famille en son fils Jésus!

Et c’est l’orgueil de l’homme, inspiré par Satan, l’ange déchu, qui a provoqué à Babel, la division, la dispersion, les meurtres et les crimes!

Jésus, prince de la paix, par son sang versé et son Evangile est venu pour réparer, rassembler, faire des enfants de Dieu, un seul corps, un seul peuple dans l’amour pour la Gloire de son Père!

écrit par René Fromont

MERCREDI 23 AOÛT Bonjour!

Isaïe IX 7 à X 4!

Sainte Rose de Lima, Péruvienne, la première sainte des Amériques! Et si le Seigneur faisait de chacun, de chacune, le premier saint de sa famille, de son quartier, de son village? Pourquoi pas? En tous les cas chacun y est appelé! Et il nous est rappelé que les derniers seront les premiers! C’est l’Evangile d’aujourd’hui! Alors, comme dit notre président: En Marche! Mais en marche vers la Sainteté! Et Saint Josemaria de nous rappeler qu’il suffit de s’employer à faire de son mieux ce que nous avons à faire mais POUR LA GLOIRE DE DIEU!

Alors, prenons le temps de quitter les yeux de notre ordinateur et de notre télé sans forcément arrêter de regarder le très sympathique Zorro mais pour faire l’effort de lire et méditer quelques lignes de la Bible, ancien et nouveau testament! Puis à la lumière reçue de cette lecture et de l’Esprit Saint de nous passionner par la lecture de la vie des saints, surtout de ceux de notre époque! A la Procure de Paris, de Beauvais, de Noyon (librairie notre Dame) ou bien d’autres endroits, il nous sera très facile et peu couteux d’être renseignés et pour tous les âges, du plus petit enfant jusqu’au vieux grand savant! Et nous verrons qu’être saint c’est être totalement comme les autres MAIS avec le courage de vivre sur bien des points en contradiction avec ce que le monde propose! A commencer en ayant le courage de se reconnaitre humble, tout petit, pécheur, devant Celui qui seul est grand, tout puissant, infiniment saint!

Saint, Saint, Saint est le Seigneur, Dieu de l’Univers!

écrit par René Fromont

MARDI 22 AOÛT Bonjour!

Marie Reine!

Ne manquons pas de nous tourner vers elle! Un chapelet? Un ave maria? un souvenez-vous,? Une fleur à son image? A chacun de choisir mais c’est sûr qu’elle nous répondra! Peut-être nous raconterez-vous comment!

écrit par René Fromont

LUNDI 21 AOÛT Bonjour!

Isaïe III 1-15!

Saint Pie X! Ce grand pape d’avant la guerre de 14 qui fit tant pour la compréhension, la beauté, la sainteté de la liturgie bien célébrée autour de la Bible, de la Parole de Dieu et tout particulièrement de la prière, de la prière avec les Psaumes!

Mais hélas, comme jusqu’à Vatican II tout était encore en latin, il était difficile à la majorité des fidèles d’apprécier les psaumes! Et même les pauvres prêtres, dont l’apprentissage du latin avait été sommaire, récitaient leur bréviaire dans une admirable et vertueuse obéissance de la foi, plus que dans une amoureuse contemplation des gloires du Seigneur chantées au cours des vêpres!

En tous les cas, hier soir, en la fête de St Bernard, j’ai été bien exaucé de prier chaque matin pour les trappistes et leur ancien supérieur général le père Gillet, dont la maman m’a hébergé durant SIX ans à Roye dès mon ordination! Lisant sur mon écran l’annonce fort désirée de la visite proche de deux confrères prêtres pas vus depuis longtemps!

Le temps passe trop vite surtout en vieillissant où on a besoin de beaucoup de temps pour faire la moindre chose et l’on ressent et apprécie beaucoup plus que dans le passé l’aide et la présence de la communion des saints! Et je vous assure que les saints de cette semaine me sont particulièrement précieux, ceux du ciel et ceux de la terre: St Bernard, Saint Pie X, mes amis Mylène et Guy, mon docteur, mon libraire, mon pharmacien, mon épicier, ma voiture, Marie-Reine, Saint Louis, mon curé qui va rentrer de ses camps, mes prêtres de l’Opus Dei, tous mes confrères du diocèse, et surtout St Michel Archange et mon ange gardien, sans oublier Saint Joseph, patron de la bonne mort! Et puis aussi Thérèse de Lisieux, Elisabeth de la Trinité, et puis Jacqueline, Madeleine, Clara, Isabelle, Philippes au pluriel, etc.! Que de monde avec qui, le ciel est déjà commencé…

écrit par René Fromont

DIMANCHE 20 AOÛT Bonjour!

Joie! Ce dimanche, au bréviaire, commence avec Isaïe VI 1-13! Il était grand temps de nous redonner l’Espérance!

Avec Saint Bernard et tous les cisterciens, les trappistes, prions le Seigneur tout puissant!

En prenant conscience humblement des agitations qui se produisent actuellement dans nos propres coeurs, à chacun, en lisant la presse, écoutant ou regardant les médias quotidiens, nous sommes bien obligés de constater qu’avec malignité, haine, jalousie, séduction, cruauté, celui que Jésus dans l’Evangile désigne comme « prince de ce monde » , Satan, a repris du pouvoir!

Mais le Christ et Marie nous proclame que cet ennemi ne se chasse que par la prière et la conversion, la pénitence! Alors, plutôt que d’en jeter la cause ou le pourquoi sur la présence de certains de nos frères humains, que chacun, devant le Dieu d’Amour et d’appel, sache ce qu’il a à faire! Rien ne pourra changer tant que nous dirons c’est la faute de ceci ou de cela, ou d’un tel et d’un tel! Mais lorsque chacun aura le cran et le courage de dire: C’est ma faute à moi!

Du haut de sa croix et de sa sortie victorieuse du Tombeau, Lui Jésus, nous regarde et nous attend! Dans l’aujourd’hui, avec les sauvés qui l’entourent, il est le seul à tenir l’espérance, à nous faire confiance!

écrit par René Fromont, le premier parmi vous à devoir se convertir!

VENDREDI 18 AOÛT Bonjour!

Sainte Hélène!

Je crois me souvenir que Mylène et Hélène seraient le même nom, la même personne! Dans ce cas, il y a des gens qui attendent nos prières, voeux, sans oublier de bien les arroser!

Quant à moi, je viens de passer une heure de grand bonheur avec Jésus, car il m’a rappelé que, même grand pécheur, le plus grand, le pire, des péchés, alors que nous cherchons en vain un prêtre pour pouvoir nous confesser, serait de douter une seule seconde de sa miséricorde infinie! Le doute, serait le plus grand manque de foi en sa présence, en sa miséricorde, son amour!

Et puis il m’a rappelé, avec force et insistance, la nécessité de ne pas courir en récitant nos prières! Il faut avoir le temps de penser au sens de chaque mot que l’on dit! Chaque mot a un sens, un contenu de pensée, d’amour!

Je suis très malheureux quand je suis sous la conduite d’un confesseur qui m’invite à dire un bon acte de contrition mais qui n’attend pas que j’ai terminé de le dire en vérité, en pensant à ce que je dis pour commencer à prononcer les paroles de l’absolution, que je n’entends pas parce qu’il les dit, entre ses dents, à toute vitesse ou en ne disant que les mots essentiels comme si j’étais à l’article de la mort! Alors que chaque mot prévu par la liturgie de l’église a une telle densité de sens et de puissance de vie en union avec le Christ! Elles sont les paroles du Christ! Et il est la Parole!

Il y a des personnes qui aiment utiliser d’autres mots pour, soi-disant être mieux compris mais ces mots différents, prononcés encore à toute vitesse ou entre les dents, ne changent rien à la compréhension!

Je n’aime pas changer les mots! Je préfère en ajouter un qui précise! Comme par exemple si le mot Seigneur est employé plusieurs fois dans une même prière, mais s’adressant à des personnes différentes de la Trinité, il m’arrive parfois d’ajouter suivant le cas: Seigneur père, ou Seigneur Jésus, etc. mais ne jamais changer le terme qui ne m’appartient pas mais m’a été donné car par ces mots liturgiques ce n’est pas moi, René, qui parle mais le Christ à qui je prête ma voix!

écrit par René Fromont

JEUDI 17 AOÛT Bonjour!

Quelqu’un soit la situation spirituelle dans laquelle vous vous trouvez, abandonnez-vous TOTALEMENT à la miséricorde de Jésus!

Il existe des instants dans lesquels il vous semble totalement perdre la tête! Quel que soit le noir dans lequel vous vous trouvez surtout, surtout, surtout aveuglément mais fermement, ne lâchez jamais la main du Christ Jésus! C’est ce que Satan attend avec impatience, que vous quittiez cette main, main marquée d’une profonde blessure, un clou! Notre clou peut être mais ne lâchez pas!

Il sait Lui que nous ne sommes que poussière, révolte, maladresse, impuissance, égoïsme, colère, jalousie, sensualité, gourmandise, orgueil… Mais il nous aime à la folie, la folie de son Père, le Feu de son Esprit! Sa Miséricorde n’a pas de limites, de fond et c’est ce qui fait que la conscience de notre péché devient en nous un enfer et il existe cet enfer! Mais tant qu’il en est encore temps, il peut devenir purgatoire puis conversion, puis réparation, sanctification, sainteté!

Il suffit de se laisser faire! Un petit effort, parfois très grand, mais tellement assisté et facilité, par la communion des saints, l’effort de dire OUI! Il nous aime infiniment et nous comprend! Il sait, il sait que nous avons été terrassés par les épreuves, maladies, décès d’êtres proches, incompréhensions de personnes tendrement aimées, solitude, fatigues dépassant vos forces, météorologies brisant vos nerfs, etc. il sait, il sait…

Et depuis toute éternité, il vous a déjà pardonné, il vous attend! Alors, en marche mais le Malin s’accroche à vous! Il veut vous retenir! Vite, vite criez, criez vers Marie, vers Michel l’Archange! Vous êtes entendus!

Jamais de désespoir! Vive l’ESPERANCE!

écrit par René Fromont

MERCREDI 16 AOÛT Bonjour!

Michée IV, 1 à 7.

Quel orage, hier matin, à cette heure-ci! Il a fallu remettre le compteur en route, ça a claqué sec! Et du coup, j’en ai oublié à souhaiter un bon anniversaire à l’abbé André Macke pour ses 80 ans! Qu’est-ce qu’on vieillit vite, j’en sais quelque chose! Je le lui souhaite ce matin au nom de tous!

Hier, nous avons fêtée surtout l’Assomption de la Vierge Marie! Je suis allé la célébrer en fauteuil roulant à la grotte de Buverchy, messe précédée de la procession et du chapelet, de l’église à la grotte. Il y eut un peu de monde, le Ciel nous avait réservé son beau temps et son soleil! Il y avait même la toute petite Capucine, la plus fidèle des paroissiennes!

Par contre, une grande tristesse a envahi mon coeur, ayant constaté sur mon ordinateur, preuve peut-être qu’il respecte vraiment l’intimité des gens et les secrets professionnels, surtout le plus grand des secrets celui de la confession, oui, je disais que mon ordinateur ne m’a signalé, il se trompe peut-être, aucun lieu ne fut signalé, indiquant dans 100 kms à la ronde une permanence de prêtres pour les confessions!

Et c’est alors que j’ai mieux réalisé le drame du manque de prêtres, les quelques existants étant disponibles si on le leur demande, mais en même temps, absorbés par une multitude d’autres appels! Et la vierge immaculée, alors célébrée mais par des coeurs pas véritablement purifiés!

Nous sommes tous des pécheurs! Et de même que le Fils de Dieu s’est humilié en descendant au milieu des pécheurs pour prendre sur lui tous nos péchés les porter, se sacrifier pour nous en obtenir le pardon, prenons conscience de notre solidarité et complicité, humblement, avec tous les péchés du monde! Et unis au Christ dans la Foi, l’Espérance et la contrition, prions les uns pour les autres, attendant l’arrivée de confesseurs mais aussi en nous mettant à la recherche de ceux qui existent! Prions et agissons pour les vocations!

écrit par René Fromont

DIMANCHE 13 AOÛT Bonjour!

A la Grande Assemblée familiale des Baptisés, la messe paroissiale dominicale, Mimi et Paul nous ont préparé de jolies feuilles de chant et d’annonces pour cette semaine qui sera riche de célébrations et festivités liturgiques, riche en nourriture pour notre foi et la reconnaissance de la gloire divine!

Je cite Mimi et Paul, car notre curé Albert Saelens, lui, est totalement pris par le don qu’il fait de lui-même aux jeunes et aux engagés au MRJC!

Les personnes qui désespérément le cherche à la maison paroissiale, auront plus de chance de le trouver sur Facebook avec les groupes d’adolescents, adolescentes et plus âgés, de tout le département, des volontaires, bien surs! Et, vous qui, jeunes encore, vous ennuyez au cours de ces semaines d’été, rendez grâce au Seigneur du don que cet homme de 73 ans fait de sa vie à des jeunes qui sont fous de passer des heures avec lui! Il ne leur parle pas, peut être beaucoup, de Jésus ni de la messe, mais il s’efforce d’être véritablement Jésus auprès d’eux! Et quand ils l’interpellent joyeusement et filialement Albert, je suis certain qu’au-delà de lui, ils ressentent une présence, un souffle, une personne, trois personnes, nous savons, non pas qu’il s’appelle, mais qu’il est AMOUR! Un jour, suivant la piste, continuant à se poser des questions, s’interroger, découvriront-ils d’autres signes de la Rencontre et peut-être le Sacerdoce!

Nous ne râlerons plus alors de ne pas trouver de prêtres à la paroisse mais nous remercierons le Seigneur d’avoir des nouveaux prêtres parce qu’ils ont rencontré en quelqu’un capable d’aimer vraiment, quelqu’un qui ne passe pas sa vie à parler de fric ou de parvenir ou de faire du surplace attendant le client mais un frère toujours disponible, jamais impatient ni vexé de vos incompréhensions, très très original certes mais vraiment témoin d’un amour vrai!

Merci Albert! Albert, pardonne-nous!

écrit par René Fromont

SAMEDI 12 AOÛT Bonjour!

Sainte Jeanne-Françoise de Chantal!

Merci pour les religieuses de la Visitation qu’elle fonda aidée par Saint François de Sales! Dans le premier but des fondateurs, leur désir était d’établir des religieuses au service de la visite des malades, des vieillards mais, à l’époque, on n’envisageait pas que des soeurs puissent sortir de leur couvent. Ce ne sera que saint Vincent de Paul et sainte Louise de Marillac qui aboutiront à ce qu’existent les filles de la Charité de saint Vincent que tous connaissent bien!

C’est une soeur de Saint Vincent, soeur Marie-Joseph qui, dans mon enfance à Denain, a tenu une place importante dans la préparation à ma première communion et la suite. Et c’est aussi aux religieuses de la Visitation que nous devons, après leur départ d’Amiens, de pouvoir rencontrer notre Evêque et tous les services diocésains dans le magnifique centre diocésain de la rue Saint Fuscien!

Excusez d’être si court car je viens d’être perturbé par un coup de téléphone désolant et très douloureux que je n’attendais pas du tout! Vu que des mots, réellement dits mais au cours d’une phrase racontant une très vieille histoire, mais entendus par quelqu’un qui ne suivait pas ma conversation lui a fait entendre et comprendre absolument le contraire de ce que j’étais en train de dire, c’est pour moi très douloureux d’autant plus que je devine que lui aussi en souffre beaucoup! Vraiment j’en suis très blessé et lui aussi! Priez pour lui!

écrit par René Fromont

VENDREDI 11 AOÛT Bonjour!

Sainte Claire!

Prions avec et pour nos soeurs clarisses de Vermand! Demandons la grâce de nous laisser faire par l’esprit Saint, de nous reconnaitre humblement pécheurs, pauvres et tout petits! Renouvelons notre foi en la miséricorde infinie de Jésus! Demeurons, mains dans la main avec Marie! Supplions notre ange gardien et St Michel Archange!

Pensons à nettoyer les sanctuaires de Moyenpont, Notre Dame des Vignes à Monchy Lagache, la Grotte de Buverchy et à les fleurir en vue du 15 aout!

Et pensons à préparer notre coeur par une vraie et bonne confession! Viens Seigneur Jésus! La vraie Religion, la vraie Foi, c’est l’adhésion totale à Toi Seul et à ton Evangile transmis par l’Eglise et à transmettre par chacun de nous!

écrit par René Fromont

JEUDI 10 AOÛT Bonjour!

Ce matin, je suis très fatigué de découvertes faites très récemment! Nous sommes à une époque où les jeunes ont eu la possibilité d’étudier longuement et ont la joie et la possibilité de dialogues entre eux! Dialogues captivants et dans l’actualité mais, lorsqu’ils ont à s’affronter avec des plus âgés qui ont dû entrer au travail dès les 12 ans, alors quels problèmes! Derrière les mêmes mots, chacun met des définitions ou des réalités fort, fort, différentes et tout est à repréciser, traduire, bien définir!

Des notions philosophiques de base, différence entre quelqu’un et quelque chose, entre individu et personnes, entre vie charnelle et vie spirituelle, entre chair et esprit, entre intellectuel et spirituel, entre spirituel et surnaturel, entre intelligence animale et intelligence humaine, entre volonté et décision, entre temporel et éternel, etc.

Il faut que l’homme prenne conscience de ce qu’il est et sa différence avec toutes les autres réalités, sans confusions! Il faut qu’il ressente la différence entre créer une chose et fabriquer quelque chose, penser une chose ou réaliser une chose!

Il faut qu’il se rappelle que Dieu est Esprit et non le dieu en matière des païens! Ce n’est pas à ces dieux là que va notre foi, comme l’imagine les non croyants mais qui, en fait, en pensant au vrai Dieu sont plus croyants que les précédents!

Dieu est Esprit et une communauté de trois personnes (pas trois individus) et sa pensée est une pensée créatrice, comme l’artiste qui annonce sa décision de créer un chef d’oeuvre offert à la contemplation de tous!

Sa pensée est en même temps réalisatrice car c’est une pensée d’amour et réalisatrice de tout ce qu’elle projette! Il dit et ça existe! Nous sommes sa pensée d’amour!

Mais ce n’est pas dans l’étude intellectuelle que l’on rencontre Dieu mais dans la Prière contemplative! On ne peut croire en quelqu’un jamais rencontré! Il faut se rencontrer et avec ses frères, en communauté! Ce n’est pas, en ne mettant plus les pieds à l’église, par flemme ou par orgueil qu’on le rencontrera!


Nota Bene:
BEAUCOUP se demandent qui est ce bienheureux Alvaro? Il vous suffit, sur votre ordinateur, sur Google, sur internet, d’inscrire: BIENHEUREUX ALVARO DEL PORTILLO
Et de lire mais surtout de prier!

écrit par René Fromont

MERCREDI 9 AOÛT Bonjour!

S’ils sont des jours où l’on est en retard, il en est d’autres où l’on sent qu’il faut être à l’avance! Ne serait-ce que parce que l’on sent le besoin d’ajouter un certain nombre de précisions à ce que l’on a affirmé précédemment et risque parfois de sembler dur et inhumain!

Il est certain que les commandements de Dieu sont absolus et également les commandements ou conseils évangéliques! Il ne peut y avoir de contradictions entre les uns et les autres! Dieu le père et Dieu le Fils ne peuvent affirmer le contraire! Ils sont un même et seul Dieu Unique! Jésus a bien dit: « Je ne suis pas venu abolir! »

Et chacun d’entre nous sommes chacun une personne, unique, égale aux autres mais unique, irremplaçable, frère ou soeur des autres, mais libre totalement ce qui veut dire capable de comprendre avec sa propre compréhension et en puissance de décider de par son propre vouloir et sa propre décision ce qui est bien de faire et de refuser ce qui est mal!

Chaque personne, quoique égale, se trouve cependant à un niveau profond unique totalement différent suivant son époque, son milieu, son entourage, son éducation, son histoire, sa santé, son tempérament, son instruction etc.

Dieu rejoint chaque personne là où elle en est! Dieu, Amour infini rejoint personnellement chacun personnellement! Il attend de chacun une réponse d’amour! Mais aimer, en vérité, est ce qu’il y a de plus difficile! Et il faut une réponse vraie!

Se présente alors un apparent conflit entre la loi divine et la loi évangélique! Or il n’y en a pas alors qu’aujourd’hui, on se sert souvent d’EXCUSES de se servir de l’une des deux pour justifier la désobéissance à l’autre! Je pourrais donner des exemples!

C’est donc, vu que chacun est une personne unique et libre et que les lois divines et évangéliques ne sont pas faites pour obliger l’humanité à marcher militairement au pas de l’oie mais un secret d’amour avec chacun. Nous reconnaissons la nécessité d’un père spirituel, d’un directeur de conscience, d’un conseiller spirituel! Appelons-le comme nous préférons! Nous avons besoin d’un prêtre!

Et le lieu privilégié pour cet entretien, ce dialogue, est sans aucun doute le confessionnal! La confession fréquente n’est pas faite d’abord pour s’accuser d’un tas de bricoles mais pour pouvoir y voir clair! Et découvrir que tout peut être vécu des obligations naturelles de notre vie humaine pour la plus grande gloire de Dieu et sans opposition au premier de tous les commandements!

écrit par René Fromont

MARDI 8 AOÛT Bonjour!

Amos chapitre 7 versets 1 à 17! Saint Dominique, c’est guidé par ses disciples que se déroule chaque année en octobre à Lourdes, le pèlerinage du Rosaire!

Dimanche, j’insistais sur la messe dominicale! Quelle soit vécue le dimanche ou le samedi soir, dans notre propre église, ou pour des raisons exceptionnelles dans une autre paroisse!

Et j’eu la joie dimanche de voir plusieurs familles présentes avec leurs tout petits enfants! Combien je les en félicite car combien je souffre de la mentalité actuelle de dire « Ils sont trop petits, ils ne comprendront pas, ils s’ennuieront. »

C’est la plus grande des erreurs! Et d’abord un orgueil phénoménal car alors vous prétendez la comprendre vous cette messe, que même les anges et les saints disent encore s’émerveiller devant la puissance d’amour infini, inimaginable, qui dépasse toute compréhension, qu’est l’Eucharistie! Vous croyez avoir une âme plus sainte, plus pure, plus sensible à l’action de l’Esprit Saint que l’âme toute pure, innocente, ouverte, accueillante, sensible que celle de vos petits-enfants! L’action de l’Esprit Saint n’est pas esclave de notre intellectualité mais de notre capacité d’accueil, notre capacité d’amour, d’abandon, de confiance, de disponibilité!

Renouvelons notre foi en la Parole de Jésus « Laissez venir à moi les petits enfants, le royaume de Dieu leur est réservé ainsi qu’à ceux qui leur ressemble! »

Et votre enfant, à qui vous répétez sans cesse, qu’il faut obéir à papa et à maman, ne sera-t-il pas profondément édifié de l’exemple que vous lui donnez, vous-même, en étant obéissant à la volonté du plus grand que vous, au Créateur et Dieu d’Amour, qui par son Fils Jésus nous a donné cet ordre « Faites Ceci en mémoire de Moi! » et « Tu sanctifieras le Jour du Seigneur! »

Et lorsque, plus tard, mariés, ils passeront chez vous pour vous dire bonjour et manifester leur reconnaissance et affection, ils seront les premiers à comprendre que vous vous absentiez une heure, une heure et demie, pour vivre votre foi et votre priorité car vous les auriez bien élevés, en chrétiens, en Enfants de Dieu avant d’être les vôtres! Et si votre excuse, fausse, était le respect de leur conjoint non croyant, il faudrait se poser la question de l’authenticité de leur amour et de leur dialogue! Auriez-vous manquer, au cours de leurs fiançailles à faire le point sur beaucoup de choses? La préparation au mariage n’est pas réservée au CLER!

écrit par René Fromont

LUNDI 7 AOÛT Bon après-midi!

AMOS Chapitre 2, versets 4 à 16

Si vous êtes impatients, inutile de courir chez le médecin! Achetez tout simplement un ordinateur! Après un certain nombre d’expériences comme celle qui explique ce retard, vous aurez fait de très gros progrès ; et encore, à la condition, de voir arriver dans votre détresse, ainsi qu’hier soir et encore ce midi deux dévouées secouristes compétentes et surtout patientes!

Mais patience car depuis que vous tous et Mr l’abbé Macke m’aient offert un ordinateur, bien du temps s’est déjà écoulé! Mais plus que la patience, il faut surtout savoir attendre!

A demain!

écrit par René Fromont

DIMANCHE 6 AOÛT Bonjour!

Transfiguration! Jésus donne à trois de ses 12 apôtres de goûter quelques brefs instants ce qui sera le bonheur des justes, des personnes en état de grâces, dès l’instant de leur décès! Comme il l’a aussi donné à travers l’histoire aux différents voyants au cours de ce que nous appelons apparitions ou extases! Pierre, Jacques et Jean auraient voulu que ça dure! Pour nos défunts, c’est l’éternité! Quel réconfort de le savoir lorsque nous traversons les douleurs des séparations!

Mais surtout, dans l’événement de la Transfiguration de Jésus, Dieu, notre Père, nous révèle avec puissance que cet homme Jésus est véritablement son Fils Unique incarné pour notre Salut et pour sa Gloire! Un seul Dieu avec Lui le Père et avec l’Esprit Saint! Et que, en et par Jésus, nous sommes tous appelés à vivre cette filiation divine! Chacun de nous est convoqué, appelé à devenir temple de Dieu, lieu saint de l’habitation de la très sainte Trinité! Et non seulement chaque individu, mais toute la Paroisse, tout le Diocèse, toute l’Eglise, toutes les églises réunies!

La fin du monde, la finalité de son existence, le but de sa création, c’est que l’univers tout entier soit devenu, par l’acceptation humble de toutes personnes à se laisser faire en plénitude et sans la moindre résistance par l’Amour Infini des personnes divines, le Dieu Unique, l’Epoux éternel qui veut faire de l’Humanité entière son Epouse, dans le plus merveilleux mariage célébré une fois pour toutes dans la Mort et la Résurrection de Jésus!

Mariage, auquel il nous est donné à tous et à chacun de participer dans chacune de nos eucharisties, mais essentiellement dans nos Messes dominicales!

Et c’est pourquoi notre messe dominicale est l’acte le plus sacré, le plus nécessaire et vital, non seulement de notre vie chrétienne mais de notre vie humaine!

Oh malheur à ce monde d’aujourd’hui, qui oublie ou refuse de faire de sa messe dominicale la priorité de toutes les priorités, et même priorité sur celle à bien recevoir ses enfants ou amis et familles de passage! Bien recevoir les siens, c’est d’abord être témoins auréolés d’eux de ce qui est l’essentiel de notre foi, de notre vie et dont ils doivent être, eux aussi convaincus, s’ils veulent connaitre le vrai bonheur et devenir bâtisseurs d’une authentique humanité! L’abandon de la messe dominicale transforme l’humanité, non seulement en bestialité, mais pire encore en charognards, elle qui était appelée à la filiation divine et aux épousailles éternelles!

écrit par René Fromont

SAMEDI 5 AOÛT Bonjour!

On termine la 2ème Co et demain, on commencerait Amos s’il n’y avait la fête de la Transfiguration! Le samedi est habituellement consacré à Marie, mais doublement ce matin où nous nous souvenons de l’église romaine où lors du concile d’Ephèse, Marie fut solennellement proclamée Mère de Dieu!

Marie est l’immaculée, la plus sainte des créatures, des Filles de Dieu! Mais comme elle a mis au monde l’humanité de Jésus dont l’unique responsabilité est d’être la personne même de Dieu le Fils, Jésus vrai Dieu et vrai homme, on peut donc appeler en toute vérité la fille de Dieu qu’est Marie « Mère de Dieu ». Jésus est réellement la deuxième personne de la très sainte Trinité qui prit chair dans le sein de la Vierge Marie, conçu du Saint Esprit!

Je n’apprécie jamais les chorales qui se permettent de choisir d’autres paroles pour chanter leur foi que celles du Credo officiel! Celui-ci exprime avec des mots précis qui ont été choisis au terme de longs débats des pères conciliaires pour proclamer sans erreur doctrinale la foi de l’Eglise reçue et à transmettre!

Les textes officiels de la liturgie sont le squelette sûr reçu et à transmettre qui permet à travers les années au corps de l’église de rester debout, mais autour duquel les chairs pleines de force et de beauté, de vérité, peuvent se revêtir des robes et vêtements aux formes et couleurs à la mode du temp!

La mission grave de l’homélie sera au cours des âges de témoigner que ce personnage aux multiples habits est bien celui qui était attendu pour éclairer le sens des événements vécus dans l’actualité et rejoint réellement l’événement majeur de la mort et résurrection du Christ Seigneur de gloire!

Quant aux artistes, grâce aux dons reçus pour le temps présent, leurs talents servira peut être à audiovisualiser universellement les limites linguistiques des prédicateurs!

écrit par René Fromont

VENDREDI 4 AOÛT Bonjour!

Saint Jean Marie Vianney, patron des prêtres de France, saint curé d’Ars!

Prions pour les Vocations et pour les prêtres!

Je rappelle que tous les Vendredis, avant la messe de 18 heures, le Très Saint Sacrement est exposé à l’Adoration des fidèles de 16 h 45 à 17 h 45, heure Sainte, dans la petite chapelle du presbytère en attendant que, sous la pression du nombre d’adorateurs, on puisse la faire dans l’une des églises de la Paroisse!

NB: Si des fidèles, désirant participer mais ne le pouvant pas à cause de l’heure, il leur suffit de signaler au presbytère ou à l’équipe d’animation, l’horaire qu’ils souhaiteraient!

écrit par René Fromont

JEUDI 3 AOÛT Bonjour!

2 CO XI, 7-29 Sainte Lydie, disciple de Saint Paul! Curieuse fête au lendemain des événements familiaux vécus!

Comme je vous l’ai dit Lydie Fromont, la plus jeune soeur de Papa, devenue plus tard Lydie Teneuil, eut un rôle important dans notre enfance! Et c’est l’un de ses enfants qui nous représenta hier à l’enterrement! Célébration très recueillie et priante! Merci à tous!

La vie continue! Des responsabilités nous attendent! Cet après-midi, je vais retrouver la maison de retraite « la rivière bleue « d’Ercheu pour la messe!

Je suis aussi en communion de pensée et de prières avec le passage en France, pas loin de chez nous du Père, du père Fernandez! Il s’agit du troisième successeur de Saint Josemaria Escriva de Balaguer, c’est à dire le Père Prélat qui est le père spirituel et supérieur, un peu comme un évêque pour ses diocésains, de tous les membres de l’Opus Dei du monde entier! Il est né en France où il a vécu un certain temps, car ses parents, pourchassés par la police de franco, avaient dû fuir l’Espagne! Nul ne pourra plus dire que l’opus dei serait une oeuvre fondée et au service de franco!!!!

Le monde est en vacances mais le diable n’y est pas et de partout les médias nous rapportent des événements où la paix est sans cesse menacée! Il faut donc rester vigilants, dans la prière, l’action, l’attention, l’abandon à Jésus, la confiance en Marie, une vie évangélique! Et toujours plus, l’attention aux plus pauvres!

écrit par René Fromont

MERCREDI 2 AOÛT 2017, en attendant…

La dernière fois que j’ai vu ma soeur? Le quart d’heure avant l’installation à Nesles par Mgr Jean Luc Bouilleret des abbés Albert Saelens et Bernard Vitse comme curés in solidum de tout le secteur de Ham! Ils revenaient de Marchiennes et rentraient vers le Gers! J’ai dû les flanquer à la porte et mal les recevoir car l’arrivée de mes deux nouveaux curés était sur le champ et consacrée par l’Evêque lui-même!

Ham était une paroisse très respectée par l’Evêché! C’est là, qu’en 1918, le célèbre Mgr Joseph Compère nommé curé de Ham, en accord avec les curés, également nouvellement nommés, de Muille-Villette, Eppeville, Brouchy, Sancourt, Douilly avaient décidés de vivre ensemble dans ce 12 de la rue du Grenier à Sel, demeuré intact! Ensemble, ils avaient fondé la communauté sacerdotale de prêtres séculiers de Ham!

Un petit livre parut ensuite, couverture verte, pour inviter tous les diocèses de France à imiter cette initiative! Le fondateur devint mon supérieur du grand Séminaire d’Amiens puis deux prêtres de cette communauté furent choisis par le Saint Père pour servir dans l’Ordre des Evêques, Mgr Cuminal et Mgr Bougon! Le dernier membre conscient et réel de cette communauté en fut le chanoine Maurice Marchal, devenu ensuite, doyen du chapitre de la cathédrale d’Amiens!

L’Evêché, n’ayant plus la possibilité, de respecter cette communauté de Ham inventa le subterfuge de nommer deux prêtres soi-disant in solidum en transformant tout le secteur de Ham en une unique Paroisse ayant deux curés ne faisant qu’un! Situation illusoire qui ne pouvait durer!

Bref, tout ceci pour vous expliquer pourquoi ce jour-là j’ai dû mettre ma soeur et neveux à la porte!

Leur remontée avait été provoquée par l’idée saugrenue de Jean-Claude et Anne Marie de Marchiennes de célébrer, des mois à l’avance leur 50 ans de mariage! D’où je ne suis pas allé à Marchiennes puis ai mal reçu Fernande! Ce fut son dernier passage chez moi! Pardon Fernande chérie!

écrit par René Fromont

MERCREDI 2 AOÛT Bonjour!

2ème au Cor X 1 à XI 6!

Saint Pierre Julien Eymard, fondateur des prêtres du Saint Sacrement, n grand Apôtre de l’Eucharistie en Jésus, Mort et Ressuscité, pour la Gloire du Père, pour le Don de l’Esprit Saint, nous sommes tous rassemblés, dans la louange, l’Adoration, le Service, la contrition, le merci!

Nous prenions d’abord conscience, étonnés, que nous étions là! Nos cris et étourderies faisaient crier, puis rire, quelqu’un qui s’appelait papa! Il nous faisait peur mais tout de suite se précipitait une consolatrice à qui nous disions mémère! Elle insistait, nous demandant d’être bien sage pour ne pas fatiguer maman qui, parait-il, attendait un bébé! Qu’est-ce que ça pouvait être ça, un bébé? Nous n’allions pas tarder à le savoir! Oh qu’elle est drôle cette petite poupée, elle bouge! Mais, je deviens un peu jaloux, maman ne s’occupe plus que de lui! Et moi? Tu m’oublies? Ah, mon gamin, il va falloir que t’apprenne la vie sociale!

Les jours passèrent, étonnement! Oh, il est drôle ce petit, il sourit dès qu’il me voit! On m’a dit que c’était mon petit frère! Qu’il grandît vite! On s’amuse bien ensemble! Ça serait mieux encore si on était trois!!!

Oh chic, grand père a annoncé que bientôt nous aurions une petite soeur! Très attendue, elle est venue, elle a grandi! Oh qu’elle est drôle! Pourquoi on l’habille pas comme nous? Pourquoi elle fait pas pipi comme nous? Soi-disant que c’est comme ça les filles! On se mit à l’aimer très fort mais aussi à nous disputer, elle pleurait de trop! Elle nous accusait d’être des méchants et pourtant nous l’aimions bien, on ne pouvait plus se passer d’elle! Mais quand même, une fille, ça restait pour nous un mystère!

Jusqu’à l’instant où, Lydie, plus tard Mme Teneuil, vint nous dire « Vous n’avez plus de maman! » Et ce fut la séparation, eux à Marchiennes, moi à Denain!!!

Papa permit que ma soeur à laquelle je pensais souvent, vienne passer quelques jours à Denain! Elle n’y revint plus jamais que pour ma communion solennelle: elle avait un trop mauvais souvenir du jour où grand-mère, pour la rendre de la mode des filles de son temps, lui avait fait si mal en lui perçant les oreilles pour y mettre des boucles du bijoutier!

Elle fut étonnée, intriguée, en apprenant mon entrée au séminaire! Et quelle émotion pour elle, et son émerveillement lors de mon ordination! Comment elle suivit de loin, mais réellement et scrupuleusement mes premiers pas, ainsi que son souci que je sois un bon prêtre! Et moi, de mon côté, inquiet, soucieux, vu l’éloignement de ce qui pouvait en être de sa vie chrétienne et spirituelle, d’apprendre, la veille de son enterrement, que depuis 35 ans, avec une amie très chère que j’ignorais, elle était membre d’une équipe du Rosaire! Merci Marie! Avec quelle paix à 15 heures malgré les kms qui nous séparent, lors de la messe de funérailles, nous serons unis!

écrit par René Fromont

MARDI 1 AOÛT Bonjour!

On fut tellement saisi dimanche matin! Je réalise seulement, ce départ de ma jeune soeur, Fernande, veuve Dujardin!

Les débuts de mon sacerdoce ont été fort marqués par elle! Nous n’avons pas été élevés ensemble, dès la mort de maman séparés: moi à Denain, en milieu industriel mines et métallurgie, elle en monde agricole, petites fermes familiales du Nord! On ne se voyait qu’en vacances!

Durant le grand séminaire d’Amiens, les vacances d’été me donnaient l’occasion de visites de l’ouest industriel de la Somme, ainsi que de participation à des patronages, colonies dans ces coins plus semblables à la mentalité denaisienne et je m’attendais à un ministère au service de la JOC et ACO!

En vacances à Marchiennes, ma soeur, fiancée à Achille Dujardin agriculteur du village voisin de Bouvignies, me racontait avec passion tout ce qu’ensemble ils vivaient à la JAC de l’époque!

Prêtre, nommé non pas dans le Vimeu mais à Roye et ses annexes, immédiatement en lien avec la jeunesse de Champien et autres lieux, je mettais à profit tout ce que j’avais appris de ma soeur! D’autant plus que la demoiselle animatrice de l’équipe, Agnès Boileau, aujourd’hui Mme veuve Wansard, toujours vivante, avait une étrange ressemblance spirituelle avec ma soeur, qui elle ne se doutait certainement pas combien la JAC de Bouvignies m’aidait dans mon premier ministère!

J’ignorais alors que sept, huit ans plus tard mon frère d’abord, puis ma soeur ensuite, mariés s’expatrieraient dans le sud-ouest de la France, eux et leur descendance! Tant que la jeunesse et le plus grand nombre de confrères prêtres me le permettrait, cet éloignement allait me permettre des lieux de vacances et de pèlerinages à Lourdes mais le vieillissement, et plus encore la raréfaction du clergé local a été remplacé par les relations uniquement téléphoniques et internet! Heureusement aussi par la prière!

L’enterrement aura lieu demain mercredi après-midi à Saint Germé (32400)! Beaucoup de paroissiens vont souvent en vacances dans cette région ou en Espagne! Je leur propose de passer leur dire bonjour mais hélas la plupart passent par Toulouse et Perpignan et non par Bordeau et Tarbes!

écrit par René Fromont

LUNDI 31 JUILLET Bonjour!

Hier matin, de bonne heure, après avoir prié Matines, Laudes, Tierce, l’Oraison comme chaque matin depuis de nombreuses semaines, tenant en main l’image du Bienheureux Alvaro del Portillo, je priais Dieu par son intercession, pour trois malades: ma soeur Fernande, Mme Target d’Hombleux, mon frère de Marchiennes Jean Claude. Quelques secondes après, mon téléphone retentissait, appel de mes neveux de 32400 Saint Germé, après mon frère Richard de Barcelone du Gers et de Gauriaguet prés de Bordeau voici quelques années, c’était cette fois ma soeur et filleule Fernande qui venait de rejoindre notre maman Suzanne décédée le 2 mars 1932! Puis Papa et sa deuxième épouse, Fernand et Thérèse, tous deux partis un 19 janvier en des années différentes!

Ma première réaction fut le souvenir de ce matin du 2 mars 1932, où venant de nous lever nous attendions en chemise de nuit, assis sur les marches de la cuisine qu’on s’occupe de nous, dans la ferme du colombier, Fernande toute petite, puis Richard, et moi l’aîné, trois années d’âge entre chacun d’entre nous! Tante Lydie, la plus jeune soeur de Papa est arrivée en nous disant: « Vous n’avez plus de maman… » elle avait 26 ans!

J’ai toujours pensé qu’un jour comme il me paraissait normal que quelqu’un viendrait annoncer à Fernande et Richard: « René est décédé! »

Pourquoi Seigneur as-tu ainsi renversé les rôles? Je pense que ce fut pour que leur grand frère, qui reçut d’eux tant de gentillesses, de cadeaux, mais très gêné de ne pouvoir leur rendre la pareille, puisse leur faire le plus grand cadeau que l’on puisse offrir pour et à ceux que l’on chérit le très saint Sacrifice de la Messe, l’offrande de l’amour infini de Jésus dans sa mort sur la Croix et sa Résurrection!

La nouvelle m’est arrivée juste avant la messe dominicale et celle de tous mes confrères que j’ai prévenus sur le champ! Merci chers paroissiens, amis, famille, proches qui immédiatement vous êtes unis à ma prière ou m’avez manifesté toute votre amitié et sympathie!

Je ne sais s’il y eu un prêtre à l’enterrement de mon frère et s’il y en aura un à celui de ma soeur mais merci Seigneur pour ce renversement de l’histoire que tu réalisas car j’ai la certitude que, en fait, beaucoup de messes sont célébrées pour eux deux! Si peu de gens pensent aujourd’hui à en demander pour les messes de semaine!

écrit par René Fromont

DIMANCHE 30 JUILLET Bonjour!

Les foules sont à la mer! Ham est vide et triste! Verra-t-on des personnes à la messe de 11 heures? Peut-être une surprise?

J’espérais m’envoler mais ma tendinite du bras droit ne me permet plus la maîtrise du volant sur des distances plus longues que de circuler à l’intérieur de l’agglomération! J’aurais besoin d’un chauffeur, affamé de promenades et en ayant le temps!

Le retour des juilletistes va peut-être amener un peu de vie? Ou les gens des quatre coins de France, à commencer par les familles et amis, pourraient-ils choisir Ham comme lieu de vacances attirant?

Si le ciel ne le fait pas comme il l’a fait pour Lourdes, il devient urgent que les habitants se cassent la cervelle afin que Ham devienne le lieu le plus touristique du monde! Il suffirait que chacun se laisse un peu plus, un peu mieux faire par le Seigneur, grandisse en sainteté. Et le prochain siècle verrait se détourner les pèlerins de Compostelle pour venir chanter et prier dans la splendide basilique construite en la plaine St Martin!

Comme il a fallu du temps pour que les basiliques marchandes de l’empire des césars de Rome deviennent basiliques de prière, il faudra encore beaucoup d’années pour que nos hypermarchés soient consacrés en lieu de rencontre avec le dieu trinité!

Mais déjà, les nécessités de la vie corporelle obligeant à les fréquenter en les remerciant des services qu’ils rendent pourraient-ils devenir des lieus de convivialité si chacun faisait le petit effort sympa de quitter quelques secondes les yeux des rayons pour rencontrer les yeux de ses frères et se tendre la main!

écrit par René Fromont

SAMEDI 29 JUILLET Bonjour!

2 Co VI 1 à VII 1!

Sainte Marthe!

Et me revient immédiatement en mémoire l’une des premières homélies de notre Evêque, lors des voeux de l’an nouveau. Très belle homélie à laquelle je repense souvent lors que je suis invité par une dame, qui en fait, me laisse seul car elle est sans cesse fourrée à la cuisine! Mais aujourd’hui, c’est un tout autre évangile qui nous est présenté, mais l’angoisse de Marthe pour son frère Lazare, le grand ami de Jésus, qui est mourant! Et si nous sommes ce matin le jour où, sur les routes, il risque d’y avoir le plus grand nombre de tués, il nous faut davantage encore penser à ces foules de gens, tous nos frères, qui se précipitent vers toutes sortes de défoulements dont hélas, le satan, des sociétés actuelles, précipite plus facilement vers la mort éternelle que vers l’épanouissement en plénitude et la résurrection! Aussi prions Jésus de se précipiter vers ces foules, toutes parties à la recherche du repos, de la détente, du bonheur, … Et qu’aux Saintes Marie de la mer ou tout autre lieu béni, des temps de silence permettent une rencontre inoubliable! Sainte Marthe, beaucoup de nos frères humains courent et se précipitent vers la mort qui nous attend tous mais qui ignorent qu’elle n’est pas une nuit mais une rencontre! La rencontre avec la haine et le désespoir éternel! Ou la rencontre avec la lumière, la beauté, la Vérité, l’Amour, la résurrection, le véritable Amour! Une rencontre qui déjà ici-bas, nous fait devenir tout autre, plus humain, plus frère! Heureux les campings dans lesquels une ou deux familles chrétiennes passent leurs vacances en témoins joyeux, communicatifs de l’Evangile! Elles sont sans le savoir, mais réellement, les anges de résurrections!

écrit par René Fromont

VENDREDI 28 JUILLET Bonjour!

2 Co 5 1-21! Quelques jours de vie normale, je veux dire semblable aux autres d’ici. L’abbé est rentré et ses campeurs tout au long de la nuit, d’une nuit très courte. Mais qui laisse le temps de prier!

Quelle révolution dans le monde, que de grâces sur l’univers et sur chaque personne, chaque maison. Si toutes les insomnies du monde étaient transformées en temps de prière, d’union au Christ Jésus, à la vierge Marie, à l’Esprit Saint...

Essayez! Apprenez à laisser votre ange gardien à vous donner cette réaction plutôt que de ne cesser de vous retourner de côté et d’autre en rouspétant!

C’est le temps des songes! Méfions-nous des rêves durant des sommeils trop profonds et fatigants d’aventures illusoires! Mais sachons acceuillir, comme St Joseph et de nombreux personnages bibliques, les songes, fruits d’une conversation priante dans le silence sacré d’une nuit fervente de foi, de confiance, d’abandon! Et qui donnent immédiatement la force de se lever pour accomplir la volonté du Seigneur et son oeuvre!

écrit par René Fromont

JEUDI 27 JUILLET Bonjour!

Si vous n’avez pu suivre hier matin, sur KTO, dès 9 heures, les célébrations à saint Etienne de Rouvray, je vous invite fortement à pouvoir les retrouver sur YouTube en replay, en priant, en écoutant attentivement toutes les paroles, les mots, les gestes…

Pour beaucoup, une discrète, très émouvante cérémonie, dans une petite ville d’une région, certes avec un respect, une communion des coeurs, etc. Mais pour moi, ce 26 Juillet 2017 est un jour historique dans l’histoire de France, dans l’histoire de la république! Et un jour de grâces et de clarté, un renouveau, un redépart!

Réétudiez les mentalités des années 1870 à 1936 et réécoutez tout ce qui a été dit, fait, vécu en cette matinée du 26 à saint Etienne du Rouvray! En priant, en rendant grâces! Merci Père Jacques, c’est un vrai miracle auquel j’ai assisté, moi vieux marchiennois de 1924!

Regardez, réécoutez, priez, rendez grâces! Oh c’était tout simple, dans et autour d’une petite église de campagne! Mais une présence, une présence qu’on ne pouvait pas ne pas ressentir, une authentique fraternité de bâtisseurs de paix!

écrit par René Fromont

MERCREDI 26 JUILLET Bonjour!

Saints Anne et Joachim, parents de Marie de Nazareth!

D’où aujourd’hui, anniversaire de ma première découverte de l’existence de Soufanieh et de ses événements! L’année? Je ne sais plus! C’était entre 1983 et 1994! Mylène et Guy doivent pouvoir me le dire! Jour de ma première lettre vers Montpellier! Année du n° 1 de Chrétien- magazine! C’était en l’abbaye d’Ourscamp, après la messe de Saint Anne en l’église de Chiry!

Sont terminées les grandes chaleurs et la canicule de cette année qui nous ont tant abattus, surtout les personnes âgées! je ne supporte pas du tout la chaleur et le manque d’air! Me manquent l’air marin et les plages de l’époque où j’étais curé de Escarbotin, et ce qui me fait le plus peur dans la perspective d’entrée dans une maison de retraite c’est la chaleur qui l’y fait et ce manque d’air! Actuellement je suis en pleine forme, toujours vêtu comme à la canicule! Et cependant, la cuisinière arrive le matin, grelotant et se plaignant du froid!!!!

Demain soir j’espère pouvoir m’évader un peu car mon curé rentrera tard de ses camps de juillet pour repartir le 5 pour ses camps d’aout! Mais lorsqu’il est là son corps est à Ham en principe, mais son intention à faire le point sur les camps finis et la préparation de ceux à venir ; quoique ce sera surtout de souffler un peu! En fait le souci de ses camps c’est son obsession de toute l’année! Les paroissiens seraient quand même heureux de voir un jour, le dimanche à la messe, les jeunes des camps venir remercier jésus du mal que se donne pour eux leur aumônier ; et même être de ceux qui prennent en main l’organisation et la messe! que l’on ait enfin, un jour la joie de vivre de belles messes de jeunes scouts, guides, MRJC, JEC, tous ensemble d’un seul coeur! et choeur! Et qu’aux messes dites des familles, on y trouve en foule enfants et jeunes! Entrant de plein vent de l’esprit Saint dans le Synode.

écrit par René Fromont

BONJOUR!



TOUS S’ETONNENT: je dis que mon ordinateur est en panne et ils reçoivent toujours!?

Oui, il marche grâce à ma patience (miraculeuse) mais il se déconnecte tout seul tous les cinq minutes (non pas à cause du réseau, ce qui arrive, mais rarement) mais à cause d’une détérioration introuvable! Et, au lieu de mettre un quart d’heure à rédiger mon message je mets une heure!!!

La seule explication imaginée par moi: mon ordinateur étant placé sous l’éclairage du soleil levant aurait été abîmé lors de la canicule, les volets de cette fenêtre n’ayant pas été fermée… Surchauffe sur lui!?

Auriez-vous une autre explication?

Cela fait ce qui arriverait dans l’un de vos appareils électriques si un fil, un fil électrique, abîmé à votre insu, sous l’effet de la chaleur se romprait et que dès le refroidissement les extrémités écartées se retoucheraient et l’appareil se remettrait en route!

Mais dans mon ordinateur il ne s’agit pas du courant électrique, mais de la connexion avec le réseau!

S’il y a parmi vous un spécialiste, qu’il ne craigne pas de venir à mon secours, des fois la connexion dure longtemps, d’autres fois c’est toutes les minutes!

écrit par René Fromont

MARDI 25 JUILLET Bonjour!

Saint Jacques le Majeur! Célébré par tous les marcheurs de Compostelle! Bonne fête à tous les Jacques, paroissiens, amis, famille…

Notre vie est aussi une marche! En pèlerinage on aime s’arrêter, souffler, faire le point, repérer l’itinéraire. Et si l’on stoppe après une très longue étape, que l’on se voit déjà, trop vite, si près du terme? Il peut arriver de se dire: « Pardon seigneur! Je n’ai rien fait, j’ai perdu mon temps, mon temps pour toi! J’ai gâché ma vie et il reste si peu de jours, d’années! » désespoir! tristesse!

Allons, allons! Réagissons et retrouvons-nous côte à côte avec l’évangile et la vie de Jésus!

Comme Lui à Noël, on a fait bien du tapage et festivités autour de notre naissance et de notre baptême!

Puis on se retrouve avec Jésus à 12 ans au temple comme nous avec notre profession de foi ou communion dite solennelle! Et après on ne parle plus en rien de la vie ordinaire de Jésus et pourtant il nous sauvait aussi par elle!

Et ce n’est qu’à travers les trois dernières années de sa vie terrestre qu’est révélé tout l’essentiel!

Alors, réveillons-nous de notre sommeil comme dit St Paul. En trois ans on peut encore en faire des choses! Et même le bon larron, il n’y a fallu que sa dernière minute! Tout est possible chante le cantique!

écrit par René Fromont

LUNDI 24 JUILLET Bonjour!

Dans deux mois, nous serons rassemblés, chrétiens de la somme, diocèse d’Amiens, autour de notre évêque Olivier Leborgne, en la cathédrale pour y fêter son premier Evêque, saint Firmin, et ouvrir l’année du SYNODE!

Depuis un an, notre Evêque nous a confié la Mission d’invoquer avec tendresse l’Esprit Saint!

Dans les Sacrements, le don qui nous est fait de l’Esprit Saint est exprimé par l’onction de l’huile Sainte!

A Damas, en SYRIE, quartier de Soufanieh, depuis 1982, se sont passés dans le foyer de Myrna et Nicolas Nazzour, des événements mystiques, reconnus, où l’élément principal est l’exhalation abondante d’huile d’une petite icône de la Vierge à Pâques les années où orthodoxes et catholiques célèbrent Pâques ensemble le même jour, spécialement 2017! Et les messages transmis à Myrna au cours de ses extases sont un appel à l’Unité!

Une grâce, imméritée, m’a été donnée, dans les premières années de ces faits d’être, c’est possible, le premier et unique du diocèse, à être mis au courant des événements ; de rencontrer Myrna, de la recevoir chez moi, d’être visuellement témoin des exhalations, en privé, puis en l’église d’Esmery-Hallon, puis à Damas même deux années! Et de la recevoir en privé l’an dernier salle paroissiale de Ham, et publiquement le mois dernier en l’église de Roye!

J’ai toujours compris que l’appel de Marie à Damas est « Si vous voulez que l’Esprit Saint déborde avec puissance sur le monde, commencez par être unis! »

D’où je me sens, sans prétentions, ayant autorité, pour, durant ces deux mois qui précédent l’entrée en synode, de supplier tous les baptisés de la Somme, de quelques églises soient-ils, de faire effort, pour accomplir des gestes d’unité, de réconciliation, de rencontres fraternelles, de dialogues, confrontations vraies, sincères, paisibles, d’humilité et par-dessus tout de prière fervente!

Alors l’Huile de l’Esprit Saint coulera surabondamment en ce 24 septembre tant attendu! Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant cliquez sur internet Notre Dame de Soufanieh .

écrit par René Fromont, privilège de l’âge de 93 ans dans 4 mois!

DIMANCHE 23 JUILLET Bonjour!

2ème Corinthiens Chapitre 1 versets 1 à 14: on va mieux s’y retrouver dans le nouveau testament!

Non, figurez-vous, on n’a pas eu besoin de whisky! Mon père spirituel Antoine était déjà tellement inquiet! Sainte Marie Madeleine était tellement folle d’amour pour Jésus que c’est toujours à Lui qu’elle nous conduit et non à l’alcool ou toutes sortes de drogues et de faux dieux et elle avait tellement souffert de cet esclavage dans le passé que le meilleur remède c’est de se laisser conduire à Jésus pour en devenir ses missionnaires! Celui qui se donne vraiment et totalement aux autres, passionnément pour Jésus, ne ressent plus le besoin des paradis artificiels, sans vouloir, pour autant, renoncer au petit genièvre rince-bouche, qui permet, aux voisins de ressentir une meilleure haleine, et de tuer les bactéries restées sur la salade et autres crudités absorbées! C’était ainsi que se protégeaient nos ancêtres!

Nous allons entrer en Aout et le calendrier liturgique va nous rappeler la vie, l’histoire, la présence de grands saints!

Quelle merveilleuse occasion de faire l’évangélisation de nos enfants! Je crois que ce moyen m’a apporté quand j’étais petit, beaucoup plus, le catéchisme! Et c’est tellement passionnant pour les petits enfants que d’écouter leur grand-mère leur raconter l’histoire de ces personnages qui aimaient tant les autres, les anges, la vierge, et le Bon Dieu! Essayez, vous en serez ravis et stupéfaits! Mais prenez d’abord vous-mêmes le temps d’en faire connaissance!

écrit par René Fromont

SAMEDI 22 JUILLET Bonjour!

Bonne Fête aux Marie-Madeleine, Madeleine, Maddalena, Maddy, Madelaine, Madeline, Madelon, Madelyne, Magali, Magda, Magdalena, Magdeleine, Maguelonne, Malalen, Malena, Marie-Madelène, Marie-Magdeleine, Marlène, Rogrleine…

Elle est la patronne du Diocèse de Fréjus-Toulon, des filles repenties, des Gantiers, des parfumeurs! A sa fête il pleut souvent donc raison de plus pour bien l’arroser!

Une dizaine de passages importants des évangiles parlent d’elle! Sa mission est importante! Grande convertie, elle devient l’apôtre des Apôtres! Elle est la première à rencontrer le Christ Ressuscité et à en être le témoin! Elle est source d’espérance infinie! Rien n’est jamais perdu! Les plus grands pécheurs peuvent devenir les plus grands saints!

Méditons dans les Evangiles tout ce que leurs auteurs inspirés ont tenu à ce que nous sachions d’elle! Nous avons tous nécessité de faire cette méditation!

écrit par René Fromont

SAMEDI 22 JUILLET Bonjour!

Très chers, ne voulant plus avoir le même tour que le 20 au matin, je prends de l’avance!

Dans les paroisses de ma jeunesse, totalement jusqu’à l’âge de 15 ans et de vacances jusqu’à 24 ans, les associations de laïcs chrétiens, de piété ou d’actions catholiques, de services sociaux divers, etc., étaient nombreuses et actives, à l’époque! Donc, si j’avais voulu demeurer un laïc chrétien et mettre ma vie laïque très fortement au service de la mission proposée aux laïcs, j’avais devant moi tout ce qu’il fallait pour m’y engager! Et de plus, ayant autour de moi de nombreuses et jolies filles, n’est-ce pas Marinette, j’aurais pu me marier et servir le Christ!

Mais, à travers une multitude d’événements et de grâces reçues, s’est imposé à moi le choix du sacerdoce ministériel! Cette vocation fut préparée par trois années à l’institut don Bosco de 59 Maretz, puis sept années de grand séminaire à 80 Amiens! Enfin authentifiée par mon Evêque d’Amiens qui m’ordonna prêtre le 29 Juin 1949!

Ma mission irremplaçable était, par-dessus tout autre chose, l’obéissance totale et sans condition à mon Evêque, christ pour moi et son diocèse! Dans la confiance filiale absolue! Sachant, dans la foi, que ce qu’il me demanderait toujours, quel que soit le poste, ne serait jamais autre chose que de prêcher l’Evangile, annoncer Jésus, guider vers la rencontre de jésus, donner et recevoir le pardon de Jésus, célébrer l’eucharistie quotidienne, visiter les vieillards, les malades et les pauvres! Quel que soit le lieu et le genre de ministère! Durant de nombreuses années je fus totalement heureux! et entouré de confrères très fraternels et missionnaires! et de paroissiens attentifs et dévoués!

J’ai commencé à souffrir après les années 68 quand j’ai commencé (parfois, parfois, heureusement très peu de fois, mais des fois quand même) à avoir des difficultés à trouver un prêtre pour me confesser, pour prier avec lui, pour concélébrer avec lui, ou pour voir des prêtres, au milieu de gens qui ont tant faim de Dieu sans le savoir, ne jamais leur parler de Jésus, sous prétexte idiot de respect de la laïcité! La laïcité demande de ne pas imposer aux autres sa RELIGION! Elle ne demande pas de se taire sur ses amis et ses maîtresses! Jésus ne s’est pas présenté comme un fondateur d’une religion concurrente mais comme l’AMI qui nous aime chacun à la folie! Chacun, tous!

écrit par René Fromont

JEUDI 20 JUILLET Bonjour!

Le matin, les jours, raccourcissent déjà bien et ralentissent le lever tôt! Mais du coup il faut courir pour se rattraper et je ne sais plus! Bientôt il faudra totalement s’abandonner comme un tout petit enfant! Hélas pour les autres qui auront à le porter, car il sera de poids, comme le savent les personnes qui m’ont ramassées! Mais pour moi n’existeras plus ce stress qui m’auras tant fait souffrir, ce sera le total abandon, totale confiance! Seigneur permet que pour les autres je ne sois pas trop une charge à supporter! Je ferai mon possible, mais tu me connais! Mais toi, Créateur tu peux avec Marie me changer! Oh comme ce sera doux! Les gens ne se rendent pas compte que souvent ce qu’ils demandent de moi est devenu de poids! Oh comme je vais me laisser faire avec les malades du pèlerinage du rosaire! Et ensuite par l’assistante sociale du diocèse d’Amiens!

Seigneur envoie nous des prêtres! Des prêtres nombreux! Des prêtres nombreux pour confesser les gens et leur assurer les sacrements!

Mais donne d’abord aux gens la grâce d’être instruits de la connaissance de la nécessité vitale de ces sacrements, c’est à dire du Christ et de son Esprit Saint! Ils ignorent! Et ils sont malades, réellement malades, du manque d’appétit spirituel! Donne leur faim Seigneur! sinon ils ne feront rien pour avoir des prêtres! Les prêtres ne sont pas des employés en plus des pompes funèbres mais des nourrices pour des vivants, des guides pour rencontrer jésus en amis!

Arrêtez mes frères de faire de vos enfants des adorateurs des faux dieux d’aujourd’hui! L’argent et ses succédanés il en faut! Mais s’il n’y a que lui, il conduit en enfer!

écrit par René Fromont

MERCREDI 19 JUILLET Bonjour!

Excusez ma rapidité! Mais hier soir de 19h à 21h, je suis tombé sur la pelouse après un faux mouvement, mes jambes étant devenues très faibles, et durant deux heures, j’ai crié au secours, jusqu’à ce que je me souvienne que j’avais une alarme à mon poignet!!!

Et ce matin, je suis tombé de nouveau sous ma table de prière, avec mon vélo sur moi!!! Il n’y a pas qu’au tour de France qu’il y a des chutes!!! Tout va bien! Bisous!

écrit par René Fromont

MARDI 18 JUILLET Bonjour!

1er livre des ROIS chapitre 19 versets 1 à 9a et 11 à 21!

Anniversaire de la 1ère apparition de la Vierge Marie à Soeur Sante Catherine Labouré à Paris rue du Bac!

Fête aussi de saint Frédéric,

Bonne fête aux Frédéric et Frédérique, dont certaines sont déjà sainte parmi les saints!

Je vous ennuie peut-être avec ce mot quotidien! Si ceci est vrai, n’ayez pas peur de l’effacer tout de suite sur votre ordinateur ; ça m’arrive de le faire pour toute réclame, publicité agaçante! Je n’en serai pas choqué! Ce ne sont pas des leçons, consignes, reproches, etc. que je me permettrais indûment de faire mais un partage qui se voudrait être un dialogue!

Merci pour les personnes qui personnellement me répondent et non pas par d’autres! Je veux dire, en toute liberté, n ‘ayant plus de responsabilités, ce que je pense en toute vérité ne cherchant nullement à dire le contraire ni à plaire et dans l’humour, en ami, pensant que celui qui le reçois l’accueille avec humour! Ceux qui me connaissent bien et me fréquentent davantage savent que j’aime beaucoup taquiner et réciproquement être taquiné!

Hélas, il est toujours possible que des personnes s’étant trouvées dans leur enfance sous des autorités sévères qui ne s’approchaient d’elles que pour les punir ou leur faire des reproches soient restées dans cette attitude craintive et face à toute parole qui va leur être dite se mettent en état de défensive: « Que va-t-il encore nous dire de méchant aujourd’hui? » Cela me blesse toujours le coeur quand j’apprends que parfois mon petit mot est accueilli de cette façon!

Par contre la plupart me posent des questions lorsque le petit texte ne leur est pas arrivé! Pour tous c’est un signe d’affection et d’inquiétude: « Serait-il malade? », « Quelque chose lui serait-il arrivé? » Et pour un grand nombre par ce que ce petit mot leur plait et est attendu!

Evidemment ce serait plus sympa de se voir et rencontrer en réalité mais le téléphone et internet nous ont fait perdre l’habitude des rencontres authentiques! Nombreuses sont les réunions qui se déroulent dans les salles du haut, et plus fort encore la salle derrière ma propre porte! On arrive, on s’en va! extrêmement rares les personnes qui montrent leur nez cinq minutes! Mis à part la dame qui souvent fait la permanence du lundi matin! Et, la malheureuse, je la reçois souvent très mal, car malgré mon lever à cinq heures, devenu très lent par la vieillesse, je n’ai pas encore fini à 9 heures ce que je dois faire du matin pour être ensuite totalement disponible!

Je me reconnais avoir pris un très grand défaut, d’oublier de dire bonjour!!! Mais c’est parce que je vous aime tous et vous ai toujours ans ma pensée et dans mon coeur! Alors ça me semble stupide de se redire sans cesse bonjour alors qu’on ne s’est jamais quittés!

écrit par René Fromont

LUNDI 17 JUILLET Bonjour!

1er livre des ROIS chapitre 18 versets 16 b à 40!

Fête des Bienheureuses Carmélites de Compiègne! Prions-les, pour le Carmel d’Amiens! Pour la Picardie, la France, l’Europe, l’Occident! Intentions pour lesquelles je les invoque chaque matin!

Les personnes âgées aiment toujours avoir de la visite, et je suis une personne âgée!! Par amitié, être au courant! Mais je vous en supplie, sachez que j’ai les oreilles très sensibles et deviens fou quand on me parle trop fort et surtout longuement sans me laisser placer un mot! Heureusement que ça ne m’arrive pas souvent! Mais ça arrive! Je pense qu’à 93 ans, ça ne m’est arrivé que deux fois dans ma vie!

Mais surtout, je vous rappelle que je suis prêtre! Prêtre qui a donné sa démission en l’an 2000 suivant les prescriptions ecclésiastiques, c’est à dire qu’il n’a plus de responsabilités d’organisation et direction de la pastorale mais qui reste éternellement prêtre, prêtre devant être disponible pour remplir certaines missions auxiliaires, dans l’obéissance, et que ses légitimes supérieures lui confieraient! Mais surtout disponible pour la participation à l’offrande au Père du Très Saint Sacrifice de la Messe et pour absoudre les fidèles désirant se confesser! Et aussi être disponible pour, en privé, dans l’intimité des conversations individuelles, transmettre sa Foi, l’enseignement de l’Eglise, qui est Jésus pour lui et témoigner de la manière avec laquelle il vit l’amour qu’il reçoit de Lui et l’amitié rendue au divin Maître!

Tout ceci pour vous dire quelle joie c’est pour moi quand des personnes (de toute condition) enfant, jeune, adulte, vieillard qui se posaient des questions sur le sens de leur vie, sur la foi, la religion, l’église, ou voulant des explications sur ceci ou cela viennent causer, me rendre visite en tant que PRETRE et pas seulement pour causer de la pluie et du beau temps!

SANS OUBLER qu’être humain comme tous, les services rendus et les gestes, paroles d’amitié, gratuits et joyeux, me font également un très grand plaisir! Vous ne me dérangerez jamais! Ma seule mauvaise humeur ne se met en route que lorsqu’on s’adresse à moi comme si j’étais un fonctionnaire au courant des détails des directives de la vie paroissiale actuelle prises par les responsables laïcs et prêtres muets pour transmettre la connaissance de ce qu’ils ont décidés par paroles, écrits, affichages! Rien n’est plus désagréable que de ne jamais pouvoir répondre aux personnes venant s’informer, par refus d’organisation de l’information, claire et visible!

Ce serait simple par exemple d’avoir immédiatement sous les yeux les noms, adresses, n°, rue, téléphone maison et surtout portable, adresse email, des personnes qui se sont proposées de recevoir des pèlerins de Compostelle au lieu de devoir envoyer balader les gens ou passer des heures à faire des recherches! Ce n’est qu’un exemple mais c’est pareil aussi pour toute autre demande de renseignement paroissial! La paroisse a, à certaines heures limitées, des permanents volontaires et non payées pour cela! Il faudrait que la paroisse soit beaucoup plus riche pour se payer une permanente totale et une cuisinière à demeure!

écrit par René Fromont

SAMEDI 15 JUILLET Re-Bonjour!

Précisions importantes à chacun d’entre vous!

Vous recevez personnellement le message envoyé à de multiples adresses! jadis vous receviez tous les noms des destinataires! mais pour ne pas vous surcharger ou ne pas communiquer indiscrètement des adresses qui voulaient rester inconnues des autres, on m’a expliqué de mettre les adresses des destinataires non pas sur A mais sur Cii de façon que moi j’ai tout mais vous uniquement la vôtre!

Sachez donc que ce qui est dit est dit pour des gens de partout en France et à l’étranger! ce sont des réflexions pour tous!

Ne prenez donc pas pour vous personnellement tout ce qui est exprimé pour tous et non pas comme un directoire mais comme le partage’ sympa des pensées qui me passent dans ma tête de retraité sans pouvoir sur qui que ce soit mais dans l’amitié! et de satisfaire mon besoin de parler dans ce quartier hors de tout voisinage fréquenté et désertique!

Et excusez cette touche détraquée de mon clavier qui fait toujours des points virgules quand je veux ne faire que des points de suspension!

Et quand je parle de paroisses je le dis dans le sens actuel de groupements de nombreux villages et donc de nombreux lieux de France et non des villages qui font partie de l’unique paroisse de Ham!

Bisous!

écrit par René fromont, très gêné pour taper avec sa tendinite du bras droit!

SAMEDI 15 JUILLET Bonjour!

BEN SIRA chapitre 47 versets 12 à 25!

Demain, mais effacée par le Dimanche, jour du Seigneur, ce sera la fête de Notre Dame du Mont Carmel!

Mais aujourd’hui c’est la fête de

saint Bonaventure, franciscain italien dont les écrits parlent merveilleusement de la miséricorde infinie de Jésus! Et l’évangile de la messe est celui où Jésus nous demande de ne pas avoir peur car nos cheveux sont tous comptés ! Et cet évangile m’est rappelé quotidiennement lorsque je rentre à la chapelle du presbytère et que j’aperçois la relique de sainte Elisabeth de la Trinité reçue du Carmel de Dijon: un cheveu de la sainte carmélite!

Durant la semaine qui vient de s’écouler, le quartier de la plaine saint Martin de Ham a eu la grâce d’avoir la visite surprise d’une religieuse, tout en blanc habillée, originaire du Cap Vert, soeur de notre Dame de la Merci, actuellement en communauté en Israël! Elle était là pour rendre visite à son frère qui n’est pas en très bonne santé, et nous demander de prier pour lui, et de lui rendre visite!

Chose inattendue, en venant chez moi pour me parler, causant difficilement le français. Soudain un sourire éclate sur son visage bis et me désignant le cadre dans lequel se trouve la photo de saint Josemaria Escriva de Balaguer, stupéfaite elle me: « C’est grâce à l’opus dei que je suis devenue chrétienne puis religieuse!!! »
Saisi et tout étonné, je lui: « Ce n’était pas bien vu en France, maintenant ça va mieux »
Et elle de me répondre: « Pas seulement en France, mais un peu partout! » Et elle d’ajouter « C’est toujours comme ça, dans l’histoire de l’Eglise, quand commence quelque chose que Dieu veut! »

Malheureusement, elle a dû repartir en sa mission en Israël! Peut-être aurons-nous de ses nouvelles par son frère! Merci de prier pour lui!

écrit par René Fromont

VENDREDI 14 JUILLET Bonjour!

Bonne fête nationale à Tous!

Mais pour nous, fidèles du Diocèse d’Amiens, c’est d’abord l’anniversaire de la Dédicace de la Cathédrale d’Amiens! Cette magnifique merveille d’art dans laquelle le père Olivier Leborgne a été ordonné notre Evêque, et, moi-même, ordonné prêtre! Cette fête passe un peu inaperçue vu la fête nationale.

Cette année, bonne coïncidence cependant puisque notre diocèse est en pèlerinage à Lourdes! Et, la cathédrale nous la rattraperons très heureusement le 24 Septembre pour célébrer avec Saint Firmin, notre premier Evêque, l’ouverture de l’année du Synode! Bien sûr, St Firmin ne pouvait pas encore connaitre cette cathédrale. Ce sera l’Evêque Evrard de Fouilloy en 1220 qui en décidera le début de sa construction! Elle ne sera consacrée qu’en 1483 par l’évêque Pierre Versé et ce ne sera que le 14 Juillet 1504 que l’on commencera à en célébrer l’anniversaire de sa dédicace!

La lecture proposée à Matines pour cette fête est 1er LIVRE DES ROIS Chapitre 8 versets 1 à 4, 10 à 13, 22 à 30 et l’oraison très belle:
« Dieu qui choisis des pierres vivantes
Pour bâtir la demeure éternelle de ta Gloire,
Fais abonder dans ton Eglise,,
Les fruits de l’ESPRIT que tu lui as donné ;
Que le peuple qui t’appartient
Ne cesse pas de progresser
Pour l’édification de la Jérusalem céleste!
Par Jésus-Christ
Amen »


A bientôt, à la Saint Firmin!

écrit par René Fromont

JEUDI 12 JUILLET Bonjour!

1er LIVRE DES ROIS chapitre 16 verset 29 à Chapitre 17 verset 16!

Voici quelques jours je faisais des réflexions sur ce que j’ai pu entendre dire des équipes liturgiques des paroisses! Par contre, à Ham, il y a deux sortes d’équipes sur ce plan: l’Equipe des représentants des villages pour préparer pour un certain temps les chants des offices, équipe des chorales! cette équipe à mon avis est à féliciter largement car chaque dimanche je suis émerveillé par le choix des paroles des cantiques toujours très en lien avec les lectures du jour! La seule amélioration qu’on peut leur proposer serait, mais ils font déjà un très grand effort sur ce point, serait de trouver pour les chants d’entrée et de sortie et le kyriale qui sont à chanter par la foule des airs assez populaires et connus de tous! Pour les chants d’offertoire et de communion réservés à la chorale ils peuvent chanter du plus compliqué! mais en fait ce qu’ils font c’est très bien!

Secondement, dans chaque village, semble exister une véritable équipe liturgique qui, elle, prépare la liturgie de chaque semaine à tour de rôle! Paul, avec un courage que j’admire, envoie régulièrement aux différents célébrants et acteurs chaque semaine le résultat de leur préparation! Mais nous ignorons quels sont les membres de chacune de ces équipes car il est dit simplement préparée par un jour Esmery, un autre jour Ercheu, etc. ! Mon curé doit certainement connaitre les membres de ces autres petites équipes ainsi que son équipe pastorale mais ma curiosité indiscrète de retraité n’est pas satisfaite, ne serait-ce que pour rendre grâces dans ma prière de tout ce qui se vit et tout ce qui se fait!

Ma seule mission actuelle étant celle de la prière et de actions de grâces. Or je suis souvent triste de ce que les picards sont trop souvent des gens heureusement fort actifs mais hélas trop muets, peu communicatifs des belles choses qu’ils font! Bisous à tous!

écrit par René Fromont

MERCREDI 12 JUILLET Bonjour!

2ème SAMUEL chapitre 24 verset 1 à 4, 10 à 18, 24 b et 25!

Fête des saints parents de Sainte Thérèse de Lisieux, à Lourdes, Messe internationale, habituellement, la plus impressionnante!

Dans l’actualité de la vie de nos paroisses existent, et c’est très bien, des équipes liturgiques! Mais, comme je n’ai guère d’explications sur la manière dont elles fonctionnent, n’ayant que quelques échos, je suis un peu inquiet! Des sons de cloche me laissent entendre que certaines prépareraient celle des dimanches pour trois mois d’avance!?

Or, est-ce que les mamans préparent la nourriture de la famille pour 91 jours d’avance? Je plaindrais les consommateurs! Elle préparera au fur et à mesure, suivant les besoins de forces pour le travail du jour, suivant les produits de la saison, suivant la fête célébrée ce jour-là ou l’événement vécu dans le village, suivant la qualité des invités ou des personnes de passage accueillies!

Chaque jour notre mère l’Eglise nous offre, quotidiennement et pas uniquement le dimanche, une merveilleuse nourriture (qui n’est pas au choix comme il en est pour les baptêmes, mariages, sépultures)!

Nourriture qui nous est donnée (Je dis bien donnée et non pas à inventer ou diversifier) donnée pour être mâchée, avalée, digérée, lentement, personnellement comme une énergie donnée à chacun personnellement et que le SAINT ESPRIT va saisir dans son infinie liberté et dans un profond respect de la totale liberté personnelle de chacun pour l’aider à réagir, vivre, agir à travers les événements strictement personnels ; qu’il aura à résoudre dans sa journée cette nourriture donnée (quotidiennement et pas pour 91 jours) nous est offerte dans les textes bibliques du bréviaire et de la sainte messe! Sainte messe dont aucun chrétien ne peut se passer, et à plus forte raison s’il est militant ou avec des responsabilités dans l’église! Et s’il ne peut se rendre et participer à l’Eucharistie, il doit tout au moins le faire par un grand désir, et en lisant et méditant ces textes seul à la maison ou mieux en équipes!

Le rôle d’une équipe liturgique serait d’aider les gens à prendre conscience de ceci et de trouver les moyens à ce que les fidèles puissent y être très attentifs et se nourrir très fort pour arriver à vivre dans l’allégresse de la Louange et de l’Adoration!

écrit par René Fromont

MARDI 11 JUILLET Bonjour!

Premier jour à Lourdes! Et je sais que les pèlerins sont très heureux et prient vraiment pour nous! Je leur demande de prier pour que notre dame m’obtienne la douceur de mes réactions! J’en ai bien besoin! Vous allez rire mais hier j’ai eu très peur et en tremble encore!

J’étais seul dans la maison, tranquille, pensif et décide de préparer la messe à la chapelle. J’ouvre bien grande la porte de la cour pour bien aérer et ne vois personne, ni dans la cour ni dans la maison! J’entre dans la chapelle ne pensant qu’à rendre grâces de son existence, vu l’approche de mes 93 ans quand soudain, (frémissement terrifié de tout mon être) j’entends une voix: « Je suis un pèlerin! »

Je me retourne, pâle de frayeur: « Mais monsieur, vous m’avez fait peur! Vous auriez pu sonner! Je suis seul, 93 ans, il n’y a pas ici de dame de ménage, ni de chambre! Je ne peux rien faire pour vous! »

Et au lieu de rester calme et de réfléchir, de me mettre à rouspéter: qu’est- ce qu’ils ont les gens à nous les envoyer ici! etc. Puis je me rappelle que trois personnes se sont proposées pour accueillir! Je téléphone à Mimi qui n’avait plus de place ayant des vacanciers! Nous n’avons pas dans l’immédiat le n° téléphonique du 2éme! Philippe d’Ercheu arrive pour une réunion (bizarre à l’heure de la messe) mais il habite à 12 Kms! Soudain arrive Mme Vilt qui me rassure: « Je vais le prendre! » Ouf! Ouf!

Mais la messe commence avec tristesse dans mon coeur: Seigneur, Seigneur, Pardon! Je t’ai encore offensé! Pourquoi ais- je si mal reçu ce pèlerin de Compostelle? Et je ne cesse de pleurer cette faute! Pourquoi cette réaction brutale et égoïste de ma part? C’est vrai, il m’a fait peur, il n’avait qu’à sonner! Mais quand même! C’est vrai que j’en tremble encore, car le calme et le silence était si grand dans cette vaste cour et le parc d’en face, l’école voisine fermée!!

Vous voyez pèlerins de Lourdes, combien je vous remercie de prier pour que notre maman du Ciel me donne la grâce de la douceur! Merci!

écrit par René Fromont, qui en tremble encore!

LUNDI 10 JUILLET Bonjour!

2ème SAMUEL chapitre 15 versets 7 à 14 et 24 à 30 et chapitre 16 versets 5 à 13!

Jour du départ à Lourdes du diocèse d’Amiens! Prions ensemble par l’intercession de la Vierge Marie, Immaculée Conception, et de Sainte Bernadette Soubirous!

Et réfléchissons: si nous sommes chrétiens, c’est parce que les 12 apôtres, St Paul, les premiers chrétiens, etc. ont été missionnaires priants et actifs!

Alors, en ce qui me concerne, qui? qui? qui est devenu chrétien à cause de ma prière, de mon témoignage, de mon action, de la transmission de ma foi et de la foi de l’Eglise? Pouvons-nous en toute vérité citer un nom, un seul, ne serait- ce que celui d’un conjoint, d’un enfant, d’un ami? Hélas!

Pardon, Seigneur, Pardon! Car c’est à chacun de nous qu’au jour de notre baptême, confirmation et, pour quelques-uns, l’ordination que Jésus a dit: « Je vous envoie, n’ayez pas peur! »

Et nous osons encore dire « Jésus je t’aime! » et, de plus, « Je n’ai pas besoin d’aller à confesse! »

Oh que si, il est bien vrai que nous travaillons beaucoup pour le bonheur humain des autres! Oui, mais que faisons-nous pour qu’ils rencontrent le Christ Ressuscité?

Pèlerins de Lourdes, n’hésitez pas à y réfléchir et à nous aider à le faire à votre retour!

écrit par René Fromont

DIMANCHE 9 JUILLET Bonjour!

2ème SAMUEL chapitre 12, versets 1 à 25! Le repentir de David!

Pèlerins de Lourdes, rappelons-nous que l’une des grandes grâces de Lourdes, le plus grand miracle, c’est d’y trouver des prêtres nombreux. Avec une très grande facilité de pouvoir se confesser, recevoir le Pardon de Dieu, la joie et la grande paix de se retrouver en état de grâces! Ne manquons pas de nous réengager dans l’Amour divin en ce lieu béni où notre maman du Ciel nous a invités à venir vous laver à la Source! Cette source qui représente le Coeur infiniment miséricordieux de Jésus, le vrai rocher sur lequel nous bâtir notre vie et l’église! Et revenus de Lourdes soyons des missionnaires de ce grand sacrement. Et secouons nos pasteurs pour leur rappeler que malgré leur petit nombre et leurs tâches surabondantes, d’être disponibles pour ce grand sacrement demeure une priorité. Et aux fidèles une nécessité vitale que de le recevoir. Et fréquemment!

écrit par René Fromont

SAMEDI 8 JUILLET Bonjour!

2ème SAMUEL chapitre 11, versets 1 à 17 et 26-27! Le péché de David! Hélas, qui s’est multiplié gravement à notre époque! Et le plus grave, facilité, autorisé par les lois de peuples qui se jugent supérieurs au Créateur et souverain Maître!

Si Dieu dans sa miséricorde infinie a pardonné à David après le premier don qu’il lui fit de sa conversion et de son repentir, repentir qui nous valut le magnifique psaume du miserere (Ps 50), en sera t’il pareil pour nos peuples révoltés? Certainement. Mais les conséquences désastreuses de nos péchés ne sont jamais une vengeance divine mais la conséquence du désordre que, par orgueil, nous avons provoqué dans la nature et sa création fruits d’une sagesse infinie!

Toutes les lois divines ne sont aucunement décisions arbitraires d’un dictateur, mais d’un père qui ne cherche que notre bonheur, notre grandeur, notre sainteté!

La faiblesse de notre volonté, de notre amour de Dieu et de nous-même, face aux tentations, est la conséquence du désordre semé en nous par les fautes de nos ancêtres! Il faut en être conscient. Et donc, humblement, savoir être prudent, très prudents! Et d’abord se munir de la force du Christ et de son Esprit, par la prière et une amoureuse vie sacramentelle. Ainsi qu’une dévotion filiale envers la vierge Marie et notre ange Gardien! Sans oublier la volonté divine que nous vivions en équipes, communautés, … en église! Et dans les élections que la priorité de nos choix soit toujours le respect absolu de la loi divine!

écrit par René Fromont

VENDREDI 7 JUILLET Bonjour!

2ème SAMUEL chapitre 7, versets 1 à 25!

Jour d’envol! De liberté! Ouf! De silence retrouvé pour les uns ; de bruit infernal pour d’autres! De sommeil prolongé ou de réveil plus précoce! De kilomètres dévorés ou de bonheur de pouvoir retrouver calmement l’intimité d’un chez soi! Etc. Etc., on peut multiplier les définitions! Et contradictions!

MAIS la question essentielle? Comment ne pas oublier la Loi du Seigneur et pas seulement le code de la route! Il n’y a jamais de vacances pour Jésus! Au contraire c’est l’occasion idéale pour mieux s’appliquer!
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit! Je suis le Seigneur ton Dieu. Tu n’auras pas d’autre Dieu!
Tu ne prononceras pas le nom de Dieu à faux!
Tu sanctifieras le Jour du Seigneur! Le Dimanche et la Messe pour les chrétiens!
Tu aimeras ton prochain comme toi-même!
Honore ton Père et ta Mère!
Tu ne tueras pas!
Tu ne commettras pas d’adultère!
Tu ne voleras pas!
Tu ne feras pas de faux témoignage!
Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain!
Tu ne convoiteras pas le bien du prochain!

Le Notre Père synthèse de tout l’évangile!

BONNES VACANCES!

écrit par René Fromont

JEUDI 6 JUILLET. Bonjour!

2ème Samuel chapitre 6 versets 1 à 23! David, avant même de se bâtir un palais va d’abord chercher à trouver un lieu pour le Seigneur, un lieu saint où la présence amoureuse de dieu à son peuple pourra être signifiée, rencontrée, adorée! Il n’y arrivera jamais. Cela sera réservé à son fils Salomon par la construction du Temple de Jérusalem! Mais finalement le véritable Temple de Dieu sera le Christ Jésus qui ne se contentera pas de signifier la présence divine, mais qui sera Dieu lui-même, réellement présent et homme parmi les hommes! Et ses disciples rassemblés en église seront cette présence jusqu’à la fin des temps!

Sur les routes des vacances, n’oublions pas cette vocation, cette mission de baptisés: de rayonner l’évangile!

Et cette mission se vit, d’abord, en église diocésaine! De la Somme, notre famille diocésaine va être toute la semaine qui vient en pèlerinage à Lourdes! C’est tout le diocèse qui devra en vérité être à Lourdes, les uns corporellement, les autres spirituellement! Les pèlerins ne sont pas un groupe de fantaisistes qui prennent là-bas leurs vacances! Ils sont nos délégués! Et avec eux, là où nous serons, nous nous mettrons comme Marie à la disposition totale de l’ESPRIT SAINT pour vivre en plénitude le Synode Diocésain 2017-2018 qui débutera par notre pèlerinage de Septembre à Albert où cette fois nous devrons y être tous ; et surtout le 24 septembre aux pieds de la Cathédrale, notre église mère! Tous baptisés, catéchumènes, gens en recherche, etc. sommes convoqués! Point culminant du retour de vacances et de la mise en route de l’année, nul n’a le droit de se dérober, sous aucun prétexte!

écrit par René Fromont

MERCREDI 5 JUILLET Bonjour!

2ème SAMUEL chapitre 4, versets 2 à 12 et chapitre 5 versets 1 à 7

Hier soir, sur KTO, nous avons pu suivre en direct avec Olympia un magnifique spectacle de jeunes chanteurs et poètes chrétiens, un spectacle oecuménique! Salle remplie de jeunes joyeux et fervents applaudissant les témoignages de Foi de ces jeunes chantres et danseurs, proclamant les louanges du créateur dans les langues d’aujourd’hui! Spectacle se terminant par une salle archi-comble chantant le notre Père!

Très réconfortant, plein d’Espérance! L’ESPRIT de DIEU remplit l’Univers! Trop souvent nous ne voyons que le fumier répandu sur le sol. Mais partout surgissent de nombreuses petites herbes sur lesquelles s’ouvrent et s’épanouissent de jolies et merveilleuses fleurs!

écrit par René Fromont

MARDI 4 JUILLET Bonjour!

2ème SAMUEL chapitre 2, versets 1 à 11 et chapitre 3 versets 1 à 5! Les débuts du régne de David!

Le Seigneur a choisi ce petit berger, et grand pécheur, pour commencer une histoire merveilleuse qui se terminera par le Christ Jésus, nouveau et éternel David! Comble de la Miséricorde, Source de toute espérance! Certitude que rien n’est impossible au milieu des tempêtes de ce monde! Le Christ est là et il nous dit: n’ayez pas peur! Si nous sommes capables de pleurer, capables de crier vers le Créateur, capables de nous laisser emporter par le souffle d’amour et de lumière de l’Esprit Saint!

Tenons ferme la main de Jésus! Tout est possible!

écrit par René Fromont

LUNDI 3 JUILLET Bonjour



Fête de l’Apôtre Saint Thomas!

1ère CORINTHIENS chapitre 1, versets 18 à 31 et chapitre 2 versets 1 à 5!

Ce n’est pas parce qu’il a vu les plaies de Jésus qu’il est appelé doté de la FOI. Mais parce qu’il a reconnu en Jésus l’invisible: sa Divinité! La foi lui a été donnée en même temps que sa vision des souffrances réelles de Jésus offertes pour le salut du monde! En voyant le visible il a cru en l’invisible!

N’aurions-nous pas, nous, la réaction contraire?? Quand tout va bien nous témoignons avec joie notre foi. Mais, dès l’arrivée des contrariétés ou de la découverte des drames qui se déroulent dans le monde, comment réagissons nous trop souvent?????

Admirons la foi de la vierge Marie, non seulement au jour de l’annonciation, mais aussi debout aux pieds de la Croix et de l’ensevelissement!

C’est dans l’adversité que se prouve et se témoigne l’authentique foi. Sa vérité, sa réalité! Et c’est pourquoi jésus proclame heureux ceux qui vivent de la foi sans avoir connu l’épreuve. Heureux car c’est un vrai miracle! Facilement donné aux petits enfants et aux personnes dont le coeur a tenu à demeurer humblement dans l’enfance spirituelle! Mais ils n’en resteront pas là telles les souffrances vécues par sainte Thérèse de l’Enfant Jésus! Nul ne peut échapper à la Croix, malheur à ceux qui ne poursuivent que le plaisir!

Acceptée et offerte par amour, la souffrance, nous n’avons pas à la rechercher! Notre première croix doit être notre courage pour lutter contre elle, et surtout lorsque nous la voyons blesser injustement tous nos autres frères humains! C’est ce que fit le Christ Jésus sur la croix pour nous sauver des douleurs éternelles de l’Enfer!

Le véritable amour de nos frères doit être de ne jamais oublier que ce n’est pas uniquement le bonheur sur la terre qu’il faut leur procurer, mais d’abord et surtout leur salut éternel!

Les plus beaux enterrements sont totalement inutiles, ainsi que fleurs et couronnes, si nous n’avons pas aidés nos frères à vivre en état de grâces et la présence d’un prêtre auprès de leur lit à l’instant de leur départ et le bonheur d’une absolution!

écrit par René Fromont

DIMANCHE 2 JUILLET Bonjour!

2ème SAMUEL chapitre 28 Versets 3 à 25

Sur KTO j’ai vu cette semaine le document reportage « La communauté Saint Martin ». Et, avec nostalgie, j’ai revécues mes années de Maretz et du grand Séminaire d’Amiens. Années 1939 – 1949! Ainsi que mes années de ministère de 1949 jusque vers les années 1960. Années d’authentique bonheur et de réalisations des désirs que le Seigneur avait mis dans mon coeur tout enfant!

Si vous saviez le déchirement de mon coeur, lorsqu’alors d’une manière inattendue et non désirée, deux confrères ayant une autorité non mandatée mais pratiquement reconnue par les courants idéologiques de France à l’époque, sont intervenus chez moi, m’ont fait ôter la soutane pour en découper le col romain et fabriquer un clergymann. Me faisant croire, gigantesque erreur, que c’était une volonté du concile! Un véritable viol! S’ils savaient le mal qu’ils m’ont fait, et qui a eu de malheureuses conséquences psychologiques par la suite dont seule la Vierge Marie m’a délivré! Depuis ma petite enfance, la soutane était le rêve de ce jour où j’allais me donner totalement à Jésus qui m’appelait! Quel déchirement. Et que je n’ai pas encore compris sauf pour les prêtres ouvriers! D’autant plus que le Saint Père n’a jamais encore accompli ce changement! Et étonnement et scandale dans ma famille qui avait dépensé pour l’achat coûteux de mes premières soutanes!

Aussi, combien en regardant KTO, j’ai jalousé cette communauté. Signe d’un renouveau qui vient! Et qui, dans la fidélité à la tradition, sait s’adapter au nouveau du temps! Ce qui ne m’empêche nullement, en m’habillant chaque matin, de réciter les prières dites en revêtant la soutane! Indue me Domine novum hominem. Dominus pars héréditatem meam munda cor meum Etc.etc.! Donne-moi Seigneur de me revêtir du Christ.

écrit par René Fromont

SAMEDI 1er JUILLET Bonjour!

1ère SAMUEL Chapitre 26 versets 5 à 25.

Les vacances débutent, un peu plus tard pour d’autres. Chacun se sent heureux, libéré, le coeur rempli d’espoir de lumière et de liberté, de repos pour souffler, contempler, découvrir, réaliser des relations ou en retrouver, recevoir des visites de familiers lointains qui feront l’effort de se déplacer pour retrouver les vieux attendant désespérément leur visite et de pouvoir être un peu promenés.

Mais, hélas, comme le rappelle le Saint Père en nous révélant qu’aujourd’hui les martyrs seraient plus nombreux que dans les premiers siècles de l’église, les persécutions insidieuses contre l’église de Jésus-Christ continuent!

Oh! On ne livre plus les chrétiens aux lions dans les arènes. Mais la presse, les médias, les infos, tels le serpent de la Genèse à travers les herbes et les arbres, jettent le soupçon, la délation, le mensonge, la suspicion ou chantent la victoire des lois les plus criminelles qui soient ou totalement contraire à l’ordre naturel et au vrai bonheur et accomplissement de l’homme de sa dignité, de sa destinée! L’évangile en est déjà profondément blessé, mais déjà la vision du monde d’Abraham, d’Abraham et de ceux qui se revendiquent de lui, Juifs, Musulmans, Chrétiens!

La mentalité générale, non seulement déchristianisée ou non évangélisée mais aussi et d’abord déshumanisée sur les campings, les terrasses de café, les bancs des stades, au bord des routes du tour de France, la plage permettent aux conversations de se mettre en route! Soudain, surgissent des affirmations brutales qui nous troublent, nous choquent, nous bouleversent. Et avec l’approbation d’une majorité!

Comment réagissons-nous? C’est pourtant l’instant du témoignage!!!!!!!

Heureux sommes-nous si nous avions pris auparavant l’habitude de la prière, de l’étude de notre foi, des vérités de l’évangile, de la dévotion à l’ESPRIT SAINT.

écrit par René Fromont

avant le 01/07/2017

Retrouvez ici l'historique des pensées publiées avant le 01/07/2017

avant le 01/01/2017

Retrouvez ici l'historique des pensées publiées en 2016

avant le 01/01/2016

Retrouvez ici l'historique des pensées publiées en 2015

Site officiel de la paroisse de Ham maintenu par paroisseNdaHam@gmail.com - dernière mise à jour le - pour nous contacter